To the top button

12.10.2021 Actualités Tous Mondial La protection de l’enfance dans les villages d’enfants SOS

  • Catégories
  • Région

Depuis leur fondation, 137 associations SOS Villages d’Enfants s’engagent à protéger les enfants dans le monde entier et à améliorer cette protection en continu.

Depuis 2009 notamment, des directives internationales strictes sont en vigueur en matière de protection de l’enfance, dont un système de signalement qui permet aux victimes ou au personnel d’alerter en cas de soupçons ou de faits avérés, et ce sans délai de prescription. C’est dans ce cadre que nous avons annoncé publiquement en mai 2021 des infractions parfois très graves aux principes de la protection de l’enfance. Nous regrettons profondément ce qu’il s’est passé.

Déjà en 2016, les villages d’enfants SOS avaient chargé l’organisation indépendante de protection des enfants « Keeping Children Safe », de Londres, de se pencher sur des infractions commises ces dernières années. « Keeping Children Safe » a présenté en mai 2021 son rapport final ainsi qu’une série de recommandations que les villages d’enfants SOS ont commencé à mettre en place dans le monde entier. Le rapport est public et disponible sur notre site Internet.

Les commissions ont commencé leur travail

Mandater des commissions indépendantes fait partie des mesures déjà établies. Celles-ci devront s’assurer que toutes les infractions à la protection de l’enfance détectées dans nos associations nationales SOS soient traitées de bout en bout et avec l’expertise nécessaire. L’objectif est de reconnaître les torts causés, soutenir les victimes, punir les coupables et améliorer constamment la protection de l’enfance dans toutes les infrastructures SOS à travers le monde. Nous nous sommes engagés à appliquer les recommandations des commissions pour améliorer la protection de l’enfance.

Les missions ont été attribuées aux commissions suivantes :

L’organisation faîtière SOS Villages d’Enfants International a créé une commission d’experts internationale sous la direction de Willy Mutunga, ancien juge kényan de la Cour suprême. Celle-ci est déjà opérationnelle.

Elle travaillera en étroite collaboration avec la commission Klasnic, fondée en Autriche sous la direction de l’ancienne gouverneure de Land Waltraud Klasnic.

La protection de l’enfance dans le monde :

  • Mandater des commissions est la toute dernière mesure d’un plan d’action complet mondial pour la protection de l’enfance que les villages d’enfants SOS mettent en place depuis mai 2021.
  • Une des mesures clés : le système de signalement (« Whistleblower System ») permet aux spécialistes formés d’étudier les faits en cas de soupçon, de soutenir les victimes et d’informer le grand public.
  • Parmi les mesures d’amélioration en cours d’application, on peut mentionner la constitution d’un réseau mondial de médiateurs. Ces derniers constituent des points de contact indépendants auxquels peuvent s’adresser les enfants, les adolescents ou d’autres personnes en cas de problème. Leur mission consiste à les écouter, prendre leur problème au sérieux et s’assurer que l’on vérifie leurs allégations, qu’on les tire au clair et que l’on prenne des mesures adéquates le cas échéant.

Pour atteindre cet objectif, les jeunes participent à sa mise en œuvre et nous travaillons en étroite collaboration avec des conseillers internationaux dans le domaine de la protection de l’enfance. À partir d’octobre 2021, nous mettons sur pied les premiers projets pilotes dans trois pays. En 2022, nous devrions étendre le concept à l’international et engager des médiateurs dans 20 pays au total. Ces prochaines années, nous continuerons de développer ce projet. Par ailleurs, nous mettons à disposition des aides d’urgence pour les victimes d’infractions à la protection de l’enfance. Nous commençons également une formation complète pour les animateurs responsables des enfants et des adolescents.

Sur notre site Internet www.sosvillagesdenfants.ch, nous communiquerons au fur et à mesure les progrès du projet et en particulier les résultats des commissions internationales, dés qu’ils seront disponibles.

Responsable du contenu:

David Becker

Lorsque je crée du contenu en mots et en images, je suis inspiré par la vue d'ensemble et touché par les petits détails.

À propos de la personne
retour