La situation des enfants en Ethiopie

En Ethiopie, le nombre des enfants orphelins est très élevé et ne cesse d’augmenter. Dans ce pays, les orphelins sont exposés à divers dangers qui mettent en péril leur survie et leur développement physique et mental.

L’Ethiopie est un pays de contradictions. Cet état parmi les plus anciens du monde n’a jamais été colonisé et nourrit une fierté du passé. D’un autre côté, avec plus de 80 millions d'habitants, l’Ethiopie est l’une des nations les plus pauvres au monde. La moitié de sa population vit en-dessous du seuil de pauvreté. Dans sa capitale Addis Abeba, 70% des individus sont logés dans des taudis. 42% seulement des Ethiopiens savent lire et écrire.La misère frappe avec une sévérité toute particulière les femmes, les enfants et les personnes âgées, qui ne peuvent assurer par eux-mêmes leur subsistance. Selon les chiffres de l’OMS, un enfant sur deux en Ethiopie souffre aujourd’hui de sous-alimentation ou de troubles de la croissance liés une malnutrition.

Les enfanst orphelins sont plus particulièrement touchés

En Ethiopie, les enfants orphelins sont particulièrement exposés dans la mesure où, ne bénéficiant pas de la protection d’un environnement familial, ils vivent dans la rue. Sans un soutien de la part de la collectivité ou des services administratifs, il leur faut se débrouiller pour assurer leur survie, le plus souvent dans la rue. Pourtant, des lois protègent les enfants orphelins au plan national et régional, mais cette législation n’est pour ainsi dire jamais appliquée.

De plus en plus d'enfants orphelins

La misère n’est pas le seul fléau dans le pays. Le SIDA fait aussi d’importants ravages. Selon ONUSIDA, un programme de l’ONU pour la lutte contre le SIDA, plus de 1,3 million de personnes sont infectées par le VIH, même si moins de 10% d’entre elles le savent. Si, par le passé, les famines et le conflit avec l’Erythrée étaient les premières causes de la progression du nombre des enfants orphelins, c’est aujourd’hui le SIDA: 800 000 enfants ont perdu leurs deux parents en raison du SIDA; un quart des bébés mis au monde par une mère séropositive sont contaminés à la naissance.

Les filles onst menacées

En Ethiopie, les filles sont particulièrement menacées. Outre le fait qu'elles doivent assumer des responsabilités familiales comme l’exécution de tâches ménagères et la prise en charge de leurs frères et sœurs, elles sont exposées à des abus physiques et sexuels. Par ailleurs, les filles sont plus fréquemment amenées à interrompre prématurément leur scolarité, lorsque l’accès à l’éducation ne leur est pas tout simplement interdit.