Sida et VIH: une problématique sévère

Plus que n'importe quel autre pays dans cette région du monde, le Royaume du Lesotho est touché par l'épidémie du VIH et du SIDA. Près de 130 000 enfants dont les parents sont morts des suites de la maladie, ont tout particulièrement besoin d'aide et de protection. SOS Villages d'Enfants intervient au Lesotho depuis les années quatre-vingts auprès d'enfants et de jeunes en situation de détresse.

Le Royaume du Lesotho est enclavé dans le territoire de la République d'Afrique du Sud. D'un point de vue topographique, la majeure partie du pays est constituée de plateaux montagneux. La population du Lesotho s'élève à 1,9 millions d'individus, dont 220 000 vivent à Maseru, la capitale du pays.

Avec près de la moitié de sa population vivant dans la pauvreté selon le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Lesotho connaît un niveau d'indigence relativement élevé. Même si le PIB par habitant est plus élevé que dans d'autres états africains, la répartition inéquitable des revenus est toujours un problème crucial. Une part importante des richesses du pays est concentrée entre les mains d'une petite minorité.
 
De plus, tout au long de ces dernières années, le pays n'a cessé de reculer dans son classement du point de vue de l'indice de développement humain des Nations Unies (IDH). La diminution drastique des envois d'argent par les Lesothans vivant en Afrique du Sud a plongé dans la misère des milliers d'habitants des régions rurales. La plupart des Lesothans travaillant à l'étranger étaient employés dans le secteur minier. Compte tenu de la baisse des besoins en main d'œuvre dans ce secteur, bon nombre de Lesothans devenus chômeurs sont retournés dans leur pays. De ce fait, la part des transferts d'argent, qui représentait 60% environ du PIB dans les années quatre-vingts, avait baissé à 20% environ en 2005.
 
La pauvreté est particulièrement répandue dans les régions rurales arides du Lesotho qui concentrent 70% environ des habitants du pays. Première source de revenus pour plus de la moitié de la population rurale, l'agriculture génère 17% environ du PIB. Les femmes et les foyers dirigés par des femmes souffrent particulièrement du niveau élevé de pauvreté. La sous-nutrition concerne 15% de la population lesothane, pour laquelle il est très difficile de pourvoir à des repas réguliers. De même, le manque d'eau potable est un grave problème dans les régions rurales du Lesotho. Environ 20% des individus n'ont pas accès à une eau propre à la consommation. L'hygiène insuffisante et la pénurie en eau potable sont un terrain favorable au développement des maladies infectieuses.
 

Le taux élevé de prévalence du VIH/SIDA constitue le premier problème de prévoyance sanitaire.

Le Lesotho présente l'un des taux de prévalence du VIH/SIDA parmi les plus élevés au monde. Cette maladie est le premier problème de santé publique 23,6 % des Lesothans sont infectés par le virus, dont 28 000 enfants. Depuis 2007, le nombre total d'infections a encore progressé de 0,4%. Si l'on considère que le mal touche essentiellement des individus au faîte de leur carrière professionnelle, le VIH/SIDA est également devenu un problème économique dans l'acuel Royaume du Lesotho.
  • La situation des enfants au Lesotho

    Le Lesotho compte plus de 200'000 orphelins, dont 130'000 enfants ayant perdu l'un de leurs parents, voire les deux, en raison du Sida. D'innombrables enfants subissent de plein fouet les conséquences de cette maladie. Pour en savoir plus...
  • L' action SOS Villages d'Enfants au Lesotho

    Il y a actuellement au Lesotho deux villages d'enfants SOS, un foyer de jeunes SOS, deux jardins d'enfants SOS, une école SOS Hermann Gmeiner, deux centres sociaux SOS (programme de renforcement de la famille) et un centre médical SOS. Pour en savoir plus...