La République Centrafricaine est l'un des pays les plus pauvres d'Afrique.

La République Centrafricaine est l'un des pays les plus pauvres d'Afrique. Des dizaines de milliers d'enfants très démunis n'ont pas accès à une satisfaction de leurs besoins élémentaires. Bon nombre d'entre eux sont des orphelins du SIDA ou de la guerre civile. SOS Villages d'Enfants offre un appui et une protection à des enfants sur deux sites de la République Centrafricaine.

La République Centrafricaine est l'un des pays les plus pauvres d'Afrique. Des dizaines de milliers d'enfants très démunis n'ont pas accès à une satisfaction de leurs besoins élémentaires. Bon nombre d'entre eux sont des orphelins du SIDA ou de la guerre civile. SOS Villages d'Enfants offre un appui et une protection à des enfants sur deux sites de la République d'Afrique centrale.
 
La République Centrafricaine est l'un des états les plus pauvres de ce continent, avec un revenu annuel par habitant de 750 dollars seulement. Ce pays est fortement tributaire de l'aide internationale et bénéficie du soutien de nombreuses organisations non gouvernementales. La République Centrafricaine figure an rang 179 (sur 187) de l'indice de développement humain des Nations Unies. En d'autres termes, un petit nombre seulement d'états sont encore moins bien lotis en termes de santé, d'instruction, d'équipements publics, et vis-à-vis d'autres indicateurs de développement humain.
 
Les adultes ont fréquenté, en moyenne, un établissement scolaire pendant trois ans et demi de leur vie seulement. Des dizaines de milliers d'enfants centrafricains ne vont pas à l'école. Cinq habitants sur dix ne sait ni lire ni écrire dans ce pays. Environ 90% de la population vit dans une misère accablante, avec un accès insuffisant aux denrées alimentaires, à des installations sanitaires et à un logement décent. Dans les régions rurales, il n'y a bien souvent aucun accès à l'eau potable, ce qui favorise la propagation d'un certain nombre de maladies. 40% environ des individus ne couvrent que difficilement leur besoin minimum en calories car ils n'ont pas toujours la possibilité de prendre des repas réguliers.
 
Le VIH/SIDA demeure un problème de santé majeur dans le pays. Le taux de prévalence du VIH, toujours très élevé, est de 4,7%. Depuis le début des années quatre-vingt-dix, le nombre d'individus porteurs du virus est en constante progression. Pourtant, l'accès aux médicaments antirétroviraux n'a jamais été aussi important qu'aujourd'hui. En raison de la violence persistante dans le pays, des milliers de Centrafricains sont devenus des réfugiés internes. Autre facteur aggravant, la population locale subit les conséquences de conflits dans les pays voisins.
  • La situation des enfants en République Centrafricaine

    Les enfants représentent une part importante de la population de la République Centrafricaine. Près de la moitié des Centrafricains a moins de 14 ans. 370'000 d'entre eux sont orphelins et grandissent en dehors de tout encadrement parental, ou avec l'un des parents seulement. Pour en savour plus...
  • L'action de SOS Villages d'Enfants en République d'Afrique centrale

    La République Centrafricaine centrale compte actuellement deux villages d'enfants SOS, un foyer de jeunes SOS, deux jardins d'enfants SOS, deux écoles SOS Hermann Gmeiner, deux centres médicaux SOS et deux centres sociaux SOS. Pour en savoir plus...