Sunita a retrouvé goût à la vie grâce à un buffle

Depuis le lancement du programme de renforcement de la famille SOS dans le village de Munjedi, près de Dehli, tout va beaucoup mieux pour la famille de Sunita. La fière propriétaire d’un buffle peut désormais nourrir sa famille.

Avec l’aide de SOS Villages d’enfants, Sunita s’est acheté ce buffle.
Sunita est une femme fière et responsable. Cette mère de quatre enfants âgés de 7 à 16 ans veille à ce qu’ils soient propres, que les devoirs soient faits lorsqu’ils vont à l’école, et que ses deux filles et son petit garçon aient une alimentation saine. Elle tient aussi parfaitement sa maison et s’occupe de son buffle qui broute dans un petit herbage près de sa maison. Avec un sourire radieux, elle offre du lait de buffle aux visiteurs – un luxe qu’elle peut maintenant s’offrir.

Il y a quatre ans, la vie de cette femme de 36 ans était bien différente. Avec son mari, elle louait ses services comme journalière. Elle avait parfois du travail, mais pas souvent Les parents absents toute la journée ne rentraient que le soir, épuisés, et s’occupaient plus ou moins bien de leurs enfants qui allaient irrégulièrement à l’école. Même si la famille vivait dans une petite maison avec deux chambres, mise à disposition par l’Etat, les fins de mois étaient difficiles.

Améliorer le sort des enfants


Dans cette vidéo, nous vous présentons les résultats obtenus avec des programmes de renforcement de la famille.
La vie de cette communauté rurale de 25 familles, non loin de Dehli, a commencé à changer lorsque SOS Villages d’Enfants a démarré un programme de renforcement de la famille (PRF), il y a quatre ans maintenant. Selon Prashant Chakrawati, coordinateur PRF sur place, l’objectif premier est d’améliorer le sort des enfants. Les enfants doivent pouvoir grandir au sein de leur famille, dans un environnement sain, et aller à l’école. C’est pourquoi SOS Villages d’Enfants est aussi aux côtés des mères. «75% du travail domestique est accompli par les femmes. Elles sont responsables de l’épanouissement et de l’éducation des enfants», précise Chakrawati.

Avec l’aide de SOS Villages d’enfants et un prêt de la nouvelle coopérative des femmes, Sunita s’est acheté un buffle. La famille peut ainsi subvenir à ses besoins. Sunita gagne 4800 roupies (72 francs) par mois et garde 2 kilogrammes de lait de buffle, très nourrissant, pour la famille. Ce revenu lui a permis non seulement de rembourser le prêt, mais aussi d’agrandir et de rénover la maisonnette qui comporte aujourd’hui une troisième chambre, l’électricité, un réfrigérateur et des toilettes. Sunita a mis beaucoup d’argent de côté et pourra acheter un deuxième buffle prochainement.

La situation de la famille s’est améliorée extérieurement, mais aussi intérieurement. Grâce à l’aide à l’entraide, un changement de mentalité s’est accompli. «Aujourd’hui, je mesure l’importance de l’instruction scolaire», précise Sunita, qui est allée jusqu’à la 6e classe seulement. «Je suis ravie que nous ayons l’électricité car les enfants peuvent s’éclairer pour faire leurs devoirs le soir, quand il fait nuit.»

Un parrainage au profit de l’Inde

Les enfants d'Inde ont besoin de votre aide.

 Devenir parrain