Pourquoi devrais-je rédiger un testament ?

Les dispositions prévues par la loi ne suffisent que si vous souhaitez faire bénéficier exclusivement les héritiers légaux et si vous n’avez pas d’autres souhaits personnels. A partir du moment où vous souhaitez préciser vos héritiers de manière contraignante, un testament devient indispensable.

Frieda Müller: «Mon engagement se poursuivra lorsque je ne serai plus de ce monde.»

Un testament vous permet de désigner des amis ou des organisations comme bénéficiaires. Vous pouvez également désigner un exécuteur testamentaire jouissant de votre confiance et attribuer selon vos souhaits la quotité disponible (succession moins les parts réservataires). L’octroi d’une procuration bancaire au-delà de la mort n’est pas considéré comme une dernière volonté et ne remplace en aucun cas un testament.

 


Exemple de testament olographe en l’absence d’héritiers réservataires.

Le testament olographe

Le testament olographe est la forme la plus simple de définir vos dernières volontés de manière contraignante. Le testament olographe doit être entièrement rédigé à la main par le testateur, avec indication de l’année, du mois et du jour de sa rédaction, et doit être signé par le testateur. De plus, l’identité et la volonté du testateur doivent ressortir de manière univoque. Tous les héritiers et bénéficiaires doivent être précisés de la manière la plus complète possible, avec leurs noms et adresses.

Le testament public

Le testament public doit être attesté par une personne habilitée – généralement un notaire – en présence de deux témoins ayant capacité d’agir. Ni les témoins, ni la personne attestant le testament ne peuvent être des proches parents du testateur ou figurer parmi les bénéficiaires.

Conservation et modification ou révocation

Le plus simple est de déposer gratuitement à votre commune de domicile votre testament olographe ou public. Sous réserve des formes prescrites, votre testament peut ensuite être modifié, révoqué ou détruit à tout moment.