Somalie - Aperçu



La guerre éclata de nouveau fin 2006, lorsque les troupes du Gouvernement fédéral de transition, soutenues par des troupes éthiopiennes, luttèrent contre les forces islamiques. Depuis la reprise des combats, les familles et les collaborateurs SOS ainsi que l'infrastructure SOS ont été fortement affectés : plusieurs collègues et un ancien enfant SOS furent tués par des tirs de mortiers ou des balles perdues, d'autres collègues et des jeunes SOS furent grièvement blessés. Les institutions SOS furent occupées pendant plusieurs jours, et une fois les occupants partis, un collègue de longue date fut retrouvé mort sur le site SOS.

Après de lourds bombardements sur le terrain de SOS Villages d'Enfants et le voisinage au début de décembre 2007, toutes les familles SOS furent évacuées et hébergées dans d'autres endroits de Mogadiscio considérés comme relativement sûrs. A la même époque, le centre de protection maternelle et infantile SOS, l'hôpital pédiatrique SOS, le jardin d'enfants SOS, l'école SOS Hermann Gmeiner et le centre SOS de formation en soins infirmiers furent fermés pour des raisons de sécurité. Les hôpitaux furent rouverts en mars 2008 et une clinique satellite fut établie à Afgoye, à 22 kilomètres en dehors de Mogadiscio, pour dispenser des soins médicaux aux personnes qui ne peuvent pas se rendre à Mogadiscio.  

En août, une institution similaire a été ouverte à Baidoa Town. L'école et le centre de formation furent également rouverts dans un bâtiment industriel loué dans un autre quartier de Mogadiscio. En octobre 2008, ces deux institutions furent de nouveau fermées puisque la vie de plusieurs enseignants et d'autres membres du personnel était en danger. En 2009, la situation sécuritaire à Mogadiscio s'est heureusement améliorée et il a été décidé, après une évaluation approfondie, de rouvrir le village d'enfants SOS. Le 21 février 2009 a été un jour de joie pour les familles SOS puisqu'elles sont de nouveau retournées au village d'enfants. En mars 2009, le centre SOS de formation en soins infirmiers a également rouvert ses portes. En juin 2009, la clinique d'Agfoye sera remise à une organisation de femmes locale car le centre de protection maternelle et infantile est de nouveau accessible.    

 Il y a actuellement un village d'enfants SOS, un foyer de jeunes SOS, un jardin d'enfants SOS (provisoirement fermé), une école SOS Hermann Gmeiner, un centre SOS de formation professionnelle, un centre médical SOS et un programme d'aide d'urgence SOS en Somalie.

Contact:
SOS Somalia National Office
Buruburu phase 1
Oleleshwa cresent
Nairobi
Kenya
Tel: +254 20 782104 
        +254 20 782423
Fax: +254 20 789744