Alep : SOS tente de faire face à l’extrême urgence

30/08/2016 - Face à l’effroyable situation à Alep, l’équipe SOS fait tout pour apporter son secours aux enfants et familles.

Enfants et familles sont pris au piège sur la ligne de front de la guerre et se trouvent dans und besoin désespéré d'abris et de nourriture.

Depuis juillet, la violence fait rage entre forces du régime qui ont assiégé Alep en début de mois et rebelles qui viennent de briser le siège. Les combats se poursuivent et empêchent l’acheminement de l’aide humanitaire. Les trêves quotidiennes de quelques heures proposées par la Russie sont largement insatisfaisantes pour l’ONU. Ces derniers jours, des dizaines de civils ont de nouveau été victimes de bombardements dans la province d’Alep et dans celle d’Idlib (Manbij vient d’être libérée du joug de Daech qui dans sa fuite aurait hélas enlevé d’innombrables civils).

SOS intensifie ses actions à Alep et dans sa région

De vastes parties de la ville d’Alep et de ses environs sont assiégées. Les services de base comme l’eau et l’électricité sont fortement touchés. La livraison de nourriture est intermittente et l’essence est rationnée.

«La terrible situation s’aggrave d’heure en heure à Alep. Enfants et familles sont pris au piège sur la ligne de front de la guerre et se trouvent dans un besoin désespéré d’abris et de nourriture. L’équipe SOS fait ce qu’elle peut pour aider le plus de civils possible. Le degré de la crise humanitaire est extrême et la situation particulièrement dangereuse. Nous sommes concernés au plus haut point par la sécurité des enfants pris dans l’escalade de cette violence à Alep» s’insurge Alia Al-Dalli, directrice internationale de SOS pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Face à cette situation alarmante, SOS a décidé de redoubler d’efforts pour aider enfants et familles à Alep, en priorité les enfants orphelins, les enfants non accompagnés, les mères et leurs bébés, les enfants en bas âge et les adolescents. Dans un premier temps, SOS entend distribuer eau et générateurs, espérant venir ainsi en aide à 700 familles (3500 personnes) via la livraison quotidienne de quelque 50’000 litres d’eau. Par ailleurs, en partenariat avec le Croissant-Rouge arabe syrien, SOS projette de délivrer des repas à quelque 2500 familles déplacées internes (12’000 enfants et adultes) qui devraient aussi recevoir des produits de base.

D’autres interventions sont en cours de planification, notamment l’ouverture dans un environnement sûr d’un nouvel Espace Ami des Enfants dans les environs d’Alep ainsi que des lieux où les mères pourront allaiter leurs enfants et recevoir du lait de l’association. Kits d’hygiène, colis alimentaires, lait pour nourrisson, couches et vêtements pour enfants en bas âge seront aussi distribués.