Centrafrique: le petit Marc, 4 ans, a retrouvé la chaleur d'un foyer

28/03/2014 - Entre les lignes d'affrontement des chrétiens et musulmans en République centrafricaine, de jeunes enfants sont régulièrement des victimes. Mais l'espoir est également présent, comme le montre l'histoire de Marc qui a retrouvé la chaleur d'un foyer dans le village d'enfants SOS de Bangui.

Marc a pu être sauvé et trouver une aile protectrice dans le village d'enfants SOS de Bangui.

Marc (4 ans) ayant perdu ses parents pendant les combats de Bangui, il vivait livré à lui-même dans un camp de réfugiés, à proximité de l'aéroport, où 100 000 personnes s'entassent dans des conditions pitoyables. Ici, Marc avait été recueilli par une famille qui maltraitait le jeune garçon au lieu de s'occuper de lui. SOS Villages d'Enfants a été alerté et lui a offert un environnement familial dans le village d'enfants SOS de Bangui.


SOS Villages d'Enfants apporte une aide d'urgence à Bangui et recueille des enfants qui ont tout perdu. Le village d'enfants a accueilli temporairement jusqu'à 4500 réfugiés. SOS Villages d'Enfants étant une organisation non confessionnelle, elle offre souvent un havre de paix pendant les périodes de violences meurtrières.

Depuis que Marc est au village d'enfants SOS, il va beaucoup mieux. «C'est un bonheur de voir que Marc rit de nouveau. Dans le village d'enfants, il accourt vers moi en criant: 'papa, papa'. Je suis ravi qu'il ait pu retrouver la chaleur d'un foyer, après les évènements terribles qu'il a vécus», a déclaré Jésus Jonas Zokayando, directeur du village d'enfants SOS de Bangui.