Centrafrique : nouvelles des villages d'enfants SOS

Les villages d'enfants SOS de Bangui et Bouar ne sont pas touchés directement par les violences.
La République centrafricaine, appelée également Centrafrique, est plongée dans le chaos depuis le renversement, le 24 mars dernier, du président par le chef d'une coalition rebelle, aujourd'hui dissoute. Mais les affrontements se poursuivent, semant la terreur dans le pays.

Le 28 novembre, le Directeur National de SOS Villages d’Enfants de la République de Centre Afrique, nous donnait des nouvelles : «La capitale, Bangui, est relativement calme. La violence est surtout entre les milices. Des attaques ont été rapportées dans les alentours du village d’enfants SOS de Bouar mais ni les enfants ni les équipes n’ont été atteints.

A Bouar, le village d'enfants SOS est plus affecté psychologiquement que le village d'enfants SOS de Bangui car durant  les récentes attaques, tous ont dû se terrer dans les bâtiments. Certaines mères SOS du village d'enfants SOS de Bouar ont fui le village.Les deux villages ont pour le moment assez de réserves en nourriture… Enfin, tant que les marchés restent ouverts».

Faire un don!

En faisant un don, vous aidez à changer de façon positive la vie d'enfants en détresse.

 Faire un don!