Ebola au Liberia : témoignage en direct de la clinique SOS

17/09/2014 - Témoignage en direct de la clinique SOS au Liberia, gravement touché par la propagation du virus Ebola, la clinique SOS de Monrovia fonctionne 24 heures sur 24.

Quendi Appleton à la clinique SOS de Monrovia.

Quendi Appleton, 38 ans, a grandi au village d’enfants SOS de Monrovia, où elle avait été accueillie avec ses quatre frères et sœurs après le décès de leurs parents. Elle est devenue infirmière et gère aujourd’hui la clinique SOS de Monrovia. Elle nous livre son témoignage sur la situation actuelle.


« Nous faisons face à une situation très difficile. Nous devons continuer à traiter des maladies comme la malaria, la typhoïde, la pneumonie. A cause de la propagation du virus Ebola, les quelques centres médicaux encore en fonctionnement ne sont ouverts qu’à temps partiel. La clinique de SOS Villages d’Enfants est ouverte 24 heures sur 24.

Nous traitons entre 50 et 60 patients chaque jour, en majorité des enfants (de 30 à 40 enfants chaque jour). Il y a une augmentation des cas d’urgence depuis l’épidémie de fièvre Ebola et nous sauvons des enfants au quotidien.

En ce qui concerne le virus Ebola, nous avons eu jusqu’à présent 30 à 40 cas suspects. Chaque fois, nous appelons une équipe du ministère de la Santé, qui emmène le patient dans l’un des centres spécialisés. Parmi les cas que nous avons signalés, 19 patients ont été testés positifs au virus.
L’un des risques majeurs auxquels nous avons à faire face est le manque d’équipements de protection. Heureusement, nous avons reçu récemment des équipements pour nos équipes. »