La peur règne dans la capitale du Liberia