Séisme en Equateur : SOS Villages d’Enfants toujours mobilisée

01/08/2016 - L’heure est à un premier bilan pour le programme d’urgence lancé par SOS Villages d’Enfants en faveur des victimes du séisme...

Les villages d’enfants SOS d’Equateur, à Quito, Ibarra, Esmeraldas, Portoviejo, Cuenca et Guayaquil, n’ont pas été touchés directement.
Crédit photo : Sophie Priesch

L’heure est à un premier bilan pour le programme d’urgence lancé par SOS Villages d’Enfants Equateur, en faveur des victimes du séisme.


La réponse de SOS Villages d’Enfants s’articule autour de la protection des droits des enfants et du renforcement de la famille. Il s’agit également de faire face aux traumatismes et à la violence consécutifs à la catastrophe.

Le premier bilan :

  • Plus de 800 familles et 1 550 enfants ont reçu une aide en juin 2016. Nombre d’entre eux bénéficient d’hébergements temporaires à Portoviejo, Pedernales et Chamanga.
  • SOS Villages d’Enfants Equateur a prodigué des soins médicaux à plus de 140 personnes grâce à la coopération établie avec un groupe médical allemand (MHW – Medizinische Katastrophen-Hilfswerk).
  • Quatre centres communautaires proposent des ateliers sur les droits des enfants et la prévention de la violence : plus de 580 personnes (enfants, jeunes, adultes, membres des autorités locales) y ont participé.
  • SOS Villages d’Enfants Equateur met en place des partenariats, par exemple avec l’UNICEF, pour venir progressivement en aide à plus de 2 600 familles à Muisne, Chamanga, Portoviejo et Pedernales à travers des Programmes de Renforcement de la Famille et contribuer à la résilience.
 Le 16 avril dernier, l’Equateur a été touché par un séisme de magnitude 7,8, dont l’épicentre se situait dans la province de Manabi, au centre de la zone côtière du pays.

Les villages d’enfants SOS d’Equateur, à Quito, Ibarra, Esmeraldas, Portoviejo, Cuenca et Guayaquil, n’ont pas été touchés directement.