SOS Villages d’Enfants Philippines : reconstruire pour les familles

30/07/2014 - Après l’aide d’urgence, la reconstruction est une priorité pour SOS Villages d’Enfants. Témoignage d’une famille à Palanog.

Une famille s’installe dans sa nouvelle maison.

Au cours des mois qui ont suivi le passage dévastateur du typhon Haiyan, SOS Villages d’Enfants a apporté une aide vitale à des centaines de personnes. Les priorités sont la protection des enfants, ainsi que la reconstruction des infrastructures communautaires et des habitations des familles.


La première maison a été remise officiellement à une famille lors d’une petite cérémonie très simple à laquelle participait l’ensemble de la communauté environnante. « Je suis vraiment heureuse. Nous avons maintenant une maison, mon vœu s’est exaucé », a dit la petite Edilyn, 7 ans, avec un grand sourire. « Mes sœurs, maman et papa sont aussi tellement heureux d’entrer dans la maison, « notre » maison ».

Edilyn, ses trois sœurs et ses parents vivent dans le village de Palanog. Cette famille est au nombre des bénéficiaires du Programme de Renforcement de la Famille de SOS Villages d’Enfants, qui lui a remis une maison de deux étages.

La famille vit dans des conditions difficiles. Le père vend des fruits et la mère lave les vêtements de ses voisins. Cependant, ils ont toujours eu à cœur d’envoyer leurs enfants à l’école.

Guillerma, la mère de famille, se souvient : « Ma fille Edylin avait fait le vœu à Noël de recevoir une bonne éducation et aussi une maison. Nous ne pensions pas que son vœu deviendrait une réalité ».

« Mon mari et moi étions si heureux d’apprendre que nous faisions partie des bénéficiaires », poursuit-elle. « Auparavant, les jours de pluie, l’eau pénétrait dans notre petite maison en mauvais état et plusieurs fois, nous nous sommes réveillés au milieu de la nuit et nous avons dû nous protéger avec un grand parapluie. J’ai tellement souhaité alors que nous puissions vivre à l’abri. »

Aujourd’hui, Guillerma pleure de joie et de soulagement : « Je suis vraiment reconnaissante à SOS Villages d’Enfants. Je me sens maintenant en sécurité avec mes filles. Nous n’avons plus besoin d’un parapluie dans la maison chaque fois qu’il pleut ! »