SOS Villages d’Enfants Syrie : une aide directe aux familles déplacées

Rencontre avec Rasha Muhrez, directrice du programme d’urgence de SOS Villages d’Enfants en Syrie.

Rasha Muhrez, directrice du programme d’urgence.

Pouvez-vous faire un point sur la situation à ce jour ?

Il existe en Syrie deux villages d’enfants SOS, l’un à Damas, l’autre à Alep, ainsi que 6 foyers de jeunes SOS sur chaque site. Les enfants et les jeunes du village SOS d’Alep ont été évacués, ainsi que les mères SOS et aujourd’hui, tous vivent dans les maisons familiales du village SOS de Damas. Les foyers de jeunes pour les filles sont à l’intérieur du village SOS. Ceux qui hébergent les jeunes garçons sont situés à l’extérieur mais à proximité. Un Programme de Renforcement de la Famille accompagne habituellement 52 familles de Damas et ses environs.

Aujourd’hui, SOS Villages d’Enfants Syrie gère un programme d’urgence, lancé en août 2012, afin de venir en aide aux personnes déplacées en Syrie. Il s’adresse plus particulièrement aux enfants, qui sont les plus vulnérables. A ce jour, nous avons assuré la distribution de lait, de nourriture et de vêtements à plus de 10 000 enfants.

Qu’en est-il plus particulièrement de l’éducation?
Il n’existe pas d’écoles SOS en Syrie. Les enfants qui vivent au village SOS de Damas fréquentent les établissements scolaires publics situés à proximité.
Certains établissements sont utilisés comme refuges pour les personnes déplacées. D’autres écoles doivent accueillir de ce fait un nombre beaucoup plus important d’élèves, qui sont répartis entre deux plages horaires, le matin et l’après-midi.

La rentrée scolaire a eu lieu le 15 septembre. Ce même mois, SOS Villages d’Enfants Syrie a permis à 16 000 enfants de reprendre le chemin de l’école en apportant à leurs familles une aide directe : cartables, fournitures scolaires, règlement des frais d’inscription et de scolarité…

Quelle organisation avez-vous mis en place?
Le programme d’urgence est mené parallèlement aux activités de base de SOS Villages d’Enfants Syrie, dans le cadre d’une structure spécifique. Une équipe de 24 personnes est répartie entre Damas et Alep, encadrée par la directrice et un coordinateur. SOS Villages d’Enfants s’est fortement positionnée dans le champ de l’action d’urgence en Syrie. Elle est en lien avec de nombreuses associations et ONG, sur le plan local et international. L’objectif est d’atteindre le plus grand nombre de bénéficiaires, y compris dans des zones difficiles d’accès.

Par ailleurs, les communautés locales sont largement associées. Elles assurent l’évaluation des besoins, la distribution, le suivi des familles… Dans chaque quartier abritant des personnes déplacées, un représentant de la communauté est choisi par les habitants. Lui-même peut faire partie des personnes déplacées. A ce jour, SOS Villages d’Enfants Syrie travaille avec 5 représentants de communautés.