ZOOM SOS no. 2/2012 - Les droits de l’enfant

La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant est l’instrument de défense des droits de l’homme ratifié par le plus grand nombre d’Etats au monde. Elle énumère précisément tous les droits fondamentaux qui sont conférés aux enfants de la terre. SOS Villages d’Enfants travaille dans l’esprit de cette convention et a de plus élaboré ses propres directives sur la protection de l’enfant pour que les enfants puissent grandir en toute sécurité.


ZOOM SOS no. 2/2012
Il existe des millions d’enfants de par le monde qui vivent avec un seul parent ou sans parent du tout. Certains d’entre eux sont orphelins en raison de maladies ou de guerres. Mais la plupart ont été séparés de leurs parents par un conflit armé ou une catastrophe naturelle, à la suite d’abus ou de négligences, d’une surconsommation d’alcool ou de drogue, ou encore parce que leurs parents étaient eux-mêmes mineurs.

SOS Villages d’Enfants s’engage principalement pour cette catégorie d’enfants. Car les enfants qui ne bénéficient pas de l’attention de leurs parents sont particulièrement menacés dans la société. Ils peuvent être victimes de stigmatisations sociales et culturelles et sont souvent privés de l’accès à l’éducation, à l’aide sociale et aux soins médicaux. Ils sont également soumis à un risque accru d’infection par le VIH ou d’abus et d’exploitation. Bien souvent, ils ne possèdent aucun acte de naissance et sont privés de tous droits de succession, risquant davantage encore d’être exploités.

Priorité à la famille biologique

La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant décrit la famille biologique comme «unité fondamentale de la société et milieu naturel pour la croissance et le bien-être de tous ses membres, et en particulier des enfants» et reconnaît la responsabilité des parents dans l’éducation de leurs enfants. Elle reconnaît toutefois aussi qu’il n’est pas toujours dans l’intérêt de l’enfant de vivre auprès de sa famille. Pour ces cas, la convention prévoit que les enfants privés de leur milieu familial ont droit à une protection de remplacement appropriée et de qualité.

SOS Villages d’Enfants est convaincue que chaque enfant a le droit de grandir dans un milieu familial aimant et protecteur. Dans l’idéal, c’est la famille biologique qui est le meilleur cadre, et l’organisation travaille à soutenir les parents, via des programmes de renforcement des familles, pour qu’ils puissent s’occuper de leurs enfants du mieux possible et qu’ils respectent leurs droits.

Dans tous les cas où le bien de l’enfant exige qu’une protection de remplacement lui soit assurée, les villages d’enfants SOS offrent la sécurité,l’amour et le respect auxquels tout enfant a droit. Directives sur la protection SOS Villages d’Enfants a pour ambition de développer des offres «dans l’intérêt de l’enfant» et d’agir dans l’esprit de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant et des «Lignes directrices relatives à la protection de remplacement pour les enfants». C’est pourquoi l’organisation a rédigé ses propres directives sur la protection de l’enfant, contraignantes pour les 133 pays dans lesquels SOS Villages d’Enfants exerce ses activités.

Les directives sur la protection de l’enfant reposent sur les valeurs de SOS Villages d’Enfants et de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, sur les expériences et le savoir des collaborateurs sur place, sur les expériences des enfants et sur les normes de protection établies par la Keeping Children Safe Coalition, un regroupement d’organisations non gouvernementales. L’environnement ainsi crée doit permettre aux enfants de développer leur potentiel. Il vise aussi à prévenir les mauvais traitements, les abus, les négligences et l’exploitation des enfants. Les abus et l’exploitation dont souffrent les enfants se produisent dans tous les pays et toutes les sociétés du monde, et tout enfant est une victime potentielle. C’est pourquoi il est indispensable que tous ceux qui ont un lien avec SOS Villages d’Enfants comprennent ce que représentent les abus d’enfants et leurs conséquences et quels sont leur rôle et leur responsabilité envers les enfants.

Il est fréquent que les abus soient commis par une personne proche de l’enfant, jouissant de sa confiance. Les directives sur la protection de l’enfant doivent exercer une influence positive sur le comportement des familles dans les programmes SOS et dans les communautés. SOS Villages d’Enfants connaît l’importance de la parole des enfants et les encourage à dénoncer eux-mêmes toute forme d’abus. A leur encontre et à l’encontre d’autres enfants.