To the top button

Le conseil de notre fondation

Le conseil de SOS Villages d’Enfants Suisse travaille à titre bénévole et ne perçoit aucune rémunération. Les membres du conseil de la fondation sont élus pour un mandat d’une durée de quatre ans. Les membres du conseil n’ont aucun conflit d’intérêts avec la fondation.

Doris Albisser, Kilchberg, présidente élue jusqu’en 2022

«Les enfants avec des perspectives d’avenir renforcent notre société et par conséquent l’avenir de notre monde. La chaleur d’un foyer pour tous les enfants constitue la base. Voilà ce pour quoi je m’engage.»

Doris Albisser est entrepreneure. Pendant de nombreuses années elle a créé et développé CLS Communication AG en tant que Group CEO et vice-présidente du conseil d’administration afin que l’entreprise devienne un prestataire de services linguistiques international actif en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Elle dispose d’une expérience dans les fusions et acquisitions à l’international et est notamment membre du conseil d’administration de Switzerland Global Enterprise.

«Les enfants avec des perspectives d’avenir renforcent notre société et par conséquent l’avenir de notre monde. La chaleur d’un foyer pour tous les enfants constitue la base. Voilà ce pour quoi je m’engage.»

Doris Albisser est entrepreneure. Pendant de nombreuses années elle a créé et développé CLS Communication AG en tant que Group CEO et vice-présidente du conseil d’administration afin que l’entreprise devienne un prestataire de services linguistiques international actif en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Elle dispose d’une expérience dans les fusions et acquisitions à l’international et est notamment membre du conseil d’administration de Switzerland Global Enterprise.

Robert Amgwerd, Meggen, élu jusqu’en 2019

«Dans de nombreux pays, les enfants sont exploités, voire abandonnés. De très nombreux adolescents ne reçoivent ni une formation ni des perspectives d’avenir. Je trouve cela scandaleux. Avec SOS Villages d’Enfants je peux aider les enfants abandonnés ou dans le besoin. Ils reçoivent une protection, un sentiment de sécurité, une éducation et ont ainsi une chance de décider eux-mêmes de leur avenir.»

Robert Amgwerd travaille en tant que médiateur indépendant pour Schindler. Auparavant, il travaillait comme secrétaire général et avocat chez Schindler ainsi que comme acovat chez Swissair. Comme délégué du CICR, il était engagé au Liban et au Tchad.

«Dans de nombreux pays, les enfants sont exploités, voire abandonnés. De très nombreux adolescents ne reçoivent ni une formation ni des perspectives d’avenir. Je trouve cela scandaleux. Avec SOS Villages d’Enfants je peux aider les enfants abandonnés ou dans le besoin. Ils reçoivent une protection, un sentiment de sécurité, une éducation et ont ainsi une chance de décider eux-mêmes de leur avenir.»

Robert Amgwerd travaille en tant que médiateur indépendant pour Schindler. Auparavant, il travaillait comme secrétaire général et avocat chez Schindler ainsi que comme acovat chez Swissair. Comme délégué du CICR, il était engagé au Liban et au Tchad.

Bruno Baumann, Altdorf, élu jusqu’en 2020

«Ce qui représente si peu pour nous, peut être une aide décisive pour améliorer les conditions de vie d’un enfant. SOS Villages d’Enfants propose des solutions idéales pour y parvenir.»

Bruno Baumann est marié et père de trois grands enfants. Il dispose d’une expérience professionnelle dans les domaines des audits et du conseil aux entreprises. Aujourd’hui il met à profit ses connaissances et son expérience en tant que membre de conseils d’administration professionnel au sein de différentes PME dans les domaines de la stratégie, des finances et des impôts.

«Ce qui représente si peu pour nous, peut être une aide décisive pour améliorer les conditions de vie d’un enfant. SOS Villages d’Enfants propose des solutions idéales pour y parvenir.»

Bruno Baumann est marié et père de trois grands enfants. Il dispose d’une expérience professionnelle dans les domaines des audits et du conseil aux entreprises. Aujourd’hui il met à profit ses connaissances et son expérience en tant que membre de conseils d’administration professionnel au sein de différentes PME dans les domaines de la stratégie, des finances et des impôts.

Werner Schiesser, Adliswil (ZH), élu jusqu’en 2023

«Si nous donnons aux enfants défavorisés le sentiment de sécurité, ils ont une chance d’avoir une vie bonne et autodéterminée.»

Depuis 2011, Werner Schiesser est directeur général de BDO, une des sociétés plus importantes d’audit, fiduciaire et de conseil en Suisse. Il a étudié à l’Université de Saint-Gall (HSG) et a suivi une formation d’auditeur. Il est père de trois enfants (presque) adultes.

 

Werner Schiesser Werner Schiesser

«Si nous donnons aux enfants défavorisés le sentiment de sécurité, ils ont une chance d’avoir une vie bonne et autodéterminée.»

Depuis 2011, Werner Schiesser est directeur général de BDO, une des sociétés plus importantes d’audit, fiduciaire et de conseil en Suisse. Il a étudié à l’Université de Saint-Gall (HSG) et a suivi une formation d’auditeur. Il est père de trois enfants (presque) adultes.

 

Walter Lüthi, Zurich, élu jusqu’en 2020

«Les enfants seront le monde de demain et avec SOS Villages d’Enfants nous créons des bases essentielles dans les régions en détresse.»

Walter Lüthi a fondé trois entreprises et au cours des 25 dernières années il a accompagné différentes sociétés dans des processus de changement innovateurs en tant que CEO ou membre des différents conseils d’administration.

«Les enfants seront le monde de demain et avec SOS Villages d’Enfants nous créons des bases essentielles dans les régions en détresse.»

Walter Lüthi a fondé trois entreprises et au cours des 25 dernières années il a accompagné différentes sociétés dans des processus de changement innovateurs en tant que CEO ou membre des différents conseils d’administration.

Christine Maier, Zurich, élue jusqu’en 2022

«J’aimerais contribuer à rendre la fondation encore plus connue auprès de la population suisse afin que nous puissions aider encore davantage d’enfants dans le besoin.»

Christine Maier a travaillé de nombreuses années comme présentatrice de télévision avant de devenir rédactrice en chef du Sonntagsblick. En 2016, elle a lancé sa propre agence de communication.

«J’aimerais contribuer à rendre la fondation encore plus connue auprès de la population suisse afin que nous puissions aider encore davantage d’enfants dans le besoin.»

Christine Maier a travaillé de nombreuses années comme présentatrice de télévision avant de devenir rédactrice en chef du Sonntagsblick. En 2016, elle a lancé sa propre agence de communication.

Isabelle Welton, Zug, élue jusqu’en 2022

«En tant que membre du conseil d’administration, je sui s ravie de pouvoir contribuer au succès de cette organisation humanitaire. Je m’identifie énormemént aux valeur que nous défendons.»

Isabelle Welton est une spécialiste reconnue dan les milieu exécutifs à la tête de grandes entreprises internationales. Depuis 2018, elle travaile en tant que consultante indépendante dans les domaines de la culture d’entreprise et des processus de changement.

«En tant que membre du conseil d’administration, je sui s ravie de pouvoir contribuer au succès de cette organisation humanitaire. Je m’identifie énormemént aux valeur que nous défendons.»

Isabelle Welton est une spécialiste reconnue dan les milieu exécutifs à la tête de grandes entreprises internationales. Depuis 2018, elle travaile en tant que consultante indépendante dans les domaines de la culture d’entreprise et des processus de changement.

Rolf Widmer, Carouge, élu jusqu’en 2022

«Le jour le plus important dans la vie d’un enfant, c’est aujourd’hui.»

Rolf Widmer est directeur du Service Social International (SSI) et co-directeur de FICE-International et initiateur et responsable de l’association tipiti. Auparavant, il a notamment été directeur du service suisse de l’adoption et de l’association Asylorganisation du canton de Zurich. Il parraine trois enfants au Liban.

«Le jour le plus important dans la vie d’un enfant, c’est aujourd’hui.»

Rolf Widmer est directeur du Service Social International (SSI) et co-directeur de FICE-International et initiateur et responsable de l’association tipiti. Auparavant, il a notamment été directeur du service suisse de l’adoption et de l’association Asylorganisation du canton de Zurich. Il parraine trois enfants au Liban.

Alex de Geus, Muttenz, élu jusqu’en 2023

«Je suis heureux de pouvoir contribuer au soutien des enfants et au succès de la fondation, en y mettant toute mon énergie.»

Alex de Geus est un entrepreneur avec de nombreuses années d’expérience professionnelle en Europe, en Asie et en Amérique. Il a mis sur pied des diverses sociétés et les a dirigées. En plus, il a siégé à divers conseils d’administration. En tant qu’homme d’affaires spécialiste du marketing, il a continuellement suivi des formations et a acquis des compétences en gestion. Alex de Geus est père d’un fils.

Alex de Geus Alex de Geus

«Je suis heureux de pouvoir contribuer au soutien des enfants et au succès de la fondation, en y mettant toute mon énergie.»

Alex de Geus est un entrepreneur avec de nombreuses années d’expérience professionnelle en Europe, en Asie et en Amérique. Il a mis sur pied des diverses sociétés et les a dirigées. En plus, il a siégé à divers conseils d’administration. En tant qu’homme d’affaires spécialiste du marketing, il a continuellement suivi des formations et a acquis des compétences en gestion. Alex de Geus est père d’un fils.