To the top button

Stéphane Lambiel

«Je suis fier d’être ambassadeur SOS Villages d’enfants et c’est avec plaisir que je m’engage auprès des enfants dans le besoin».

Stéphane Lambiel est entraîneur de patinage artistique, chorégraphe et ancien patineur d’élite. Champion du monde en 2005 et 2006, il a remporté la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de 2006.

Depuis 2010, Stéphane Lambiel s’engage comme ambassadeur officiel pour SOS Villages d’Enfants. Il visite régulièrement des villages d’enfants SOS dans le monde entier, comme en Corée du Sud, au Vietnam et au Portugal.

Stéphane Lambiel au village d’enfants SOS de Daegu

Stéphane Lambiel est entraîneur de patinage artistique, chorégraphe et ancien patineur d’élite. Champion du monde en 2005 et 2006, il a remporté la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de 2006.

Depuis 2010, Stéphane Lambiel s’engage comme ambassadeur officiel pour SOS Villages d’Enfants. Il visite régulièrement des villages d’enfants SOS dans le monde entier, comme en Corée du Sud, au Vietnam et au Portugal.

Stéphane Lambiel a toujours voulu s’engager en faveur des enfants, et particulièrement des orphelins en détresse; pour lui, la famille est le plus important dans la vie. «Je suis fier d’être ambassadeur SOS Villages d’enfants et c’est avec plaisir que je m’engage auprès des enfants dans le besoin». En 2011, Stéphane Lambiel a visité le village d’enfants dans la métropole sud-coréenne de Daegu.

Il a été submergé par l’accueil enthousiaste des enfants, qui portaient pour certains les costumes traditionnels colorés hanbok malgré la chaleur. «C’est beau de voir que le concept de SOS Villages d’enfants marche à travers les cultures: chaque enfant doit pouvoir grandir dans une maison du village, entouré de sa maman et de ses frères et sœurs.»

«La visite du village d’enfants SOS est l’un de mes plus beaux souvenirs, et aussi l’un des plus marquants. Rien ne peut égaler le rire et la joie des enfants».

En 2010, Stéphane Lambiel avait visité le village d’enfants SOS de Ben Tre, au sud du Vietnam. Entre deux représentations au Japon, il a pris le temps d’organiser cette visite pour comprendre le travail sur place de SOS Villages d’enfants. «La visite du village d’enfants SOS est l’un de mes plus beaux souvenirs, et aussi l’un des plus marquants. Rien ne peut égaler le rire et la joie des enfants». Stéphane Lambiel sait que beaucoup d’entre eux ont vécu des événements traumatiques avant d’intégrer le village et ont perdu un de leur parent, voire les deux.

«Les voir tout de même sourire montre que le travail de SOS Villages d’enfants fonctionne bien. Dans le village d’enfants SOS, les enfants retrouvent le confort et l’amour d’une famille. Même moi, j’ai pu sentir l’amour qui règne ici dans le village.» Pendant son séjour, il a également vu le travail de SOS Villages d’enfants dépasser les frontières du village. «Le fait que l’école maternelle et élémentaire et que le centre de formation professionnelle du village soient également ouverts à d’autres publics y contribue beaucoup.»