To the top button

21.02.2020 Actualités Aide d'urgence Tous Afrique Invasion de criquets en Ethiopie

  • Catégories
  • Région

L’invasion de criquets la plus importante depuis des décennies passe par l’Afrique de l’Est et menace des millions de personnes. SOS Villages d’Enfants lance un appel d’urgence.

Addis Abeba/Berne – Depuis le début de l’année, jusqu’à 150 millions de criquets formant un essaim de 60 kilomètres de long survolent l’Afrique de l’Est et détruisent des récoltes entières. Ces insectes ont déjà détruit environ 8,9 mégatonnes de végétation. «Nous faisons face à l’invasion de criquets pèlerins, la plus importante depuis 50 ans, qui provoque des dégâts d’une ampleur sans précédent.

La réaction de SOS Villages d’Enfants

Le gouvernement éthiopien a déjà pris des engagements pour lutter contre cette invasion, mais dépend malgré tout de l’aide de partenaires humanitaires au vu de l’ampleur de cette crise. SOS Villages d’Enfants s’engage depuis 1974 en Ethiopie et gère aujourd’hui 7 villages d’enfants et 24 programmes de renforcement des familles vulnérables. Les villages d’enfants et programmes situés à Adoua, Gode et Kelafo se trouvent dans la zone concernée par l’invasion des criquets. «Ces dernières années, nous avons mené des projets agricoles avec de nombreuses familles d’agriculteurs dans ces régions afin de leur permettre d’avoir un meilleur revenu. Certains des villages d’enfants produisent également une partie de leur nourriture eux-mêmes. Ces réussites sont gravement mises en péril par l’arrivée des criquets», explique Erika Dittli, directrice programmes de SOS Villages d’Enfants Suisse.

Grâce à sa présence locale de longue date, SOS Villages d’Enfants est en mesure d’aider rapidement et sans formalités. Afin de se procurer les moyens financiers nécessaires pour lutter contre l’invasion des criquets, cette œuvre caritative pour les enfants lance actuellement un appel d’urgence en Suisse.

Les dons recueillis serviront à la mise en place des mesures suivantes:

  • acquisition et mise à disposition de pesticides
  • acquisition et mise à disposition de colis alimentaires ainsi que de semences d’urgence
  • missions de mobilisation et de sensibilisation dans les communautés
  • soutien financier et personnel pour l’étude d’impact

Famine imminente

Ce fléau touche l’Ethiopie à un moment où ce pays est encore en train de faire face aux répercussions de longues périodes de sécheresse. En tout, ce sont plus de 8,5 millions de personnes qui dépendent de l’aide humanitaire. «Si nous ne maîtrisons pas cette invasion de criquets, la situation ne fera que s’aggraver», assure Azemeraw Bekele, coordinateur des secours d’urgence de SOS Villages d’Enfants Ethiopie. Dans son pays, où 85% de la population vivent de l’agriculture, cette invasion menace les ressources vitales de millions de petits agriculteurs. De plus, les pertes de récolte entraînent une augmentation des prix des denrées alimentaires, ce qui se traduit également par des répercussions sur le reste de la population. Le danger d’une famine se dessine. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) est également alarmée et demande une aide d’urgence. En l’absence d’intervention, ces essaims pourraient encore voir leur nombre multiplié par 500 durant la saison des pluies de mars à juin. Les criquets ne sont pas rares en Afrique de l’Est, mais ils se sont violemment propagés l’année passée dans les zones de reproduction de la péninsule arabique suite aux fortes pluies et aux huit cyclones.

Ciel noir: les essaims de criquets pèlerins assombrissent le ciel en Ethiopie. (©FAO/Petterik Wiggers)

Ciel noir: les essaims de criquets pèlerins assombrissent le ciel en Ethiopie. (©FAO/Petterik Wiggers)

 

Une aide urgente est nécessaire: les familles de petits agriculteurs dépendent d’organisations humanitaires comme SOS Villages d’Enfants pour lutter contre l’invasion de criquets. (©Reuters/Giulia Paravicini)

Une aide urgente est nécessaire: les familles de petits agriculteurs dépendent d’organisations humanitaires comme SOS Villages d’Enfants pour lutter contre l’invasion de criquets. (©Reuters/Giulia Paravicini)

Une aide urgente est nécessaire: les familles de petits agriculteurs dépendent d’organisations humanitaires comme SOS Villages d’Enfants pour lutter contre l’invasion de criquets. (©Reuters/Giulia Paravicini)

Une aide urgente est nécessaire: les familles de petits agriculteurs dépendent d’organisations humanitaires comme SOS Villages d’Enfants pour lutter contre l’invasion de criquets. (©Reuters/Giulia Paravicini)

 

Responsable du contenu:

Erika Dittli

Je suis un expert pour les droits des enfants d'Éthiopie, du Népal et du monde entier.

À propos de la personne
retour