To the top button

17.06.2020 Actualités Aide d'urgence Tous Mondial La misère puissance deux

  • Catégories
  • Région

Lorsque plusieurs crises s’additionnent, les plus pauvres et les plus vulnérables sont particulièrement touchés.

En cette année 2020, la pandémie du coronavirus provoque un effet domino considérable dans les régions qui sont déjà confrontées à de multiples problèmes en temps normal. Face à cet état d’urgence, il est du devoir de SOS Villages d’Enfants de continuer à attirer l’attention sur ces zones de crise et sur la misère qui règne sur le terrain.

Criquets, coronavirus et sécheresse menacent l’Ethiopie

En Ethiopie, les catastrophes se succèdent. La COVID-19 continue à restreindre la vie quotidienne des habitants et a un impact négatif sur l’économie. En février déjà, ce pays d’Afrique de l’Est a connu l’une des plus graves invasions de criquets depuis des décennies. Résultat: les récoltes sont mauvaises et la famine imminente. Les retards et les restrictions de livraisons venant d’autres pays et régions dus à la pandémie du coronavirus aggravent cette situation déjà critique.

«Au total, 15 millions d’habitants ont besoin d’une aide humanitaire. Les ressources dont nous avons besoin pour les aider atteignent deux millions de dollars.» déclare Salehmariam Abebe, directeur national de SOS Villages d’Enfants Ethiopie.

L’invasion de criquets menace de nombreux pays d’Afrique de l’Est sur le long terme. (©Reuters/Giulia Paravicini)

L’invasion de criquets menace de nombreux pays d’Afrique de l’Est sur le long terme. (©Reuters/Giulia Paravicini)

Les personnes en fuite sont sans défense face à la COVID-19

Depuis des mois, nous recevons des photos de camps de réfugiés surpeuplés provenant de Colombie, de Grèce et du Bangladesh. Là-bas, les enfants et leurs familles n’ont pas de maison et souffrent de ne pas savoir ce que demain leur réserve. Dans de nombreux endroits, la pandémie du coronavirus a fait tomber le dernier filet de sécurité, déjà très mince, des personnes touchées.

Au Bangladesh, les premiers cas de la COVID-19 dans les camps de réfugiés rohingyas ont été signalés en mai – ce danger est considérable en raison des conditions qui y règnent. Des centaines de milliers de personnes y vivent à l’étroit. Là-bas, il est impensable de garder la distance de sécurité nécessaire et de respecter les mesures d’hygiène. La situation n’est pas bien meilleure dans les camps de réfugiés d’autres pays. Aussi, nous ne devons pas oublier cette misère: c’est pourquoi SOS Villages d’enfants s’engage à améliorer la situation dans les camps et à ouvrir aux réfugiés la voie vers un meilleur avenir.

Lesbos: un enfant en fuite dans un camp de réfugiés.

Lesbos: un enfant en fuite dans un camp de réfugiés.

Les cyclones causent des dégâts considérables en très peu de temps

La nature et la météo ne sont pas aussi imprévisibles qu’il y a quelques décennies. Pourtant, la force destructrice des cyclones, des tremblements de terre et des autres catastrophes naturelles reste hors de contrôle. Ces dernières semaines, deux cyclones ont frappé différentes régions d’Inde et du Bangladesh. Sur place, les villages d’enfants SOS ont pris des mesures préventives en avance pour éviter le pire. Mais, là encore, la pandémie du coronavirus a considérablement compliqué la mise en œuvre des mesures nécessaires. Procéder à l’installation d’abris d’urgence, à l’évacuation des populations et à leur prise en charge tout en maintenant des distances minimales entre les personnes s’est révélé être un défi de taille.

Malgré les précautions prises, les conséquences ont été dévastatrices. Selon les estimations, environ 10 millions de personnes ont été touchées par les dégâts et près de 500 000 personnes ont perdu leur maison dans les deux pays.

En Inde et au Bangladesh, les cyclones provoquent des dégâts considérables.

En Inde et au Bangladesh, les cyclones provoquent des dégâts considérables.

La mission de SOS Villages d’Enfants consiste à signaler en permanence ce type de crises et de catastrophes. Consultez notre page spéciale coronavirus pour en apprendre davantage à ce sujet et notre rubrique aide d’urgence pour vous documenter sur notre approche en général. Notre solidarité à tous fait toute la différence pour les enfants et leurs familles dans les régions touchées par de multiples crises.

Responsable du contenu:

David Becker

Lorsque je crée du contenu en mots et en images, je suis inspiré par la vue d'ensemble et touché par les petits détails.

À propos de la personne
retour