To the top button

08.09.2020 Actualités Droits des enfants Tous Mondial Le travail des enfants dans la production

  • Catégories
  • Région

Le café au bureau, le bouquet de fleurs pour votre anniversaire, la tablette de chocolat ou la banane de l’après-midi. Tous ces produits ont une chose en commun: ils sont souvent le fruit du travail d’enfants. Personne ne veut soutenir le travail des enfants, et pourtant il est difficile de s’y retrouver dans le supermarché. Découvrez les produits qui peuvent impliquer le travail d’enfants et les points à vérifier lorsque vous faites vos achats.

Le monde entier se trouve dans nos supermarchés: Chaque banane, chaque paquet de café ou de cacao nous relie à des pays lointains. Cependant, la banane ne nous révèle pas dans quelles conditions elle a été récoltée et si des enfants ont dû travailler pour la produire. La réalité est que, selon les estimations de l’Organisation internationale du travail (OIT), 152 millions d’enfants travaillent dans le monde, dont 73 millions dans des conditions d’exploitation. Près de la moitié d’entre eux ont moins de 12 ans.

Aucun acheteur ne veut soutenir cela, et pourtant, le travail des enfants concerne de nombreux produits qui sont achetés chaque jour dans le pays: fruits exotiques, noix, thé, pierres naturelles, ordinateurs, chaussures, vêtements, or, riz, tabac et bien d’autres choses. Selon les recherches du ministère américain du travail, 148 produits différents sont le fruit du travail d’enfants dans 76 pays du monde. Rien que l’extraction d’or fait travailler les enfants de 21 pays, le café, les enfants de 17 pays et le coton, les enfants de 15 pays.

sos-villages-d-enfants-travail-des-enfants-dans-la-production-fr

Le travail des enfants au Bangladesh: entouré de débris et de clous, cet enfant soude le métal en rabats de plastique. Photo: Alea Horst

Quelle est la législation en Suisse?

Contrairement à des pays comme la France, les Pays-Bas ou les Etats-Unis, il n’existe pas encore en Suisse de dispositions légales garantissant que les produits mis sur le marché dans ce pays sont produits sans faire travailler des enfants, bien que diverses organisations le réclament depuis des années. L’Initiative pour des multinationales responsables, qui sera présentée à la population le 29 novembre, vise à obliger les multinationales basées en Suisse à veiller à ce qu’elles ne tirent pas profit du travail des enfants.

SOS Villages d’Enfants aide les parents du monde entier à gagner leur vie afin que les enfants n’aient pas à travailler. Ils reçoivent des microcrédits et de l’aide de spécialistes, par exemple pour ouvrir une petite entreprise. Nous permettons également aux enfants d’aller à l’école. Notre objectif est de mettre fin au travail des enfants dans le monde entier.

Apporter une contribution importante en tant que consommateur

Découvrez ici quels produits sont le fruit du travail des enfants et ce que vous pouvez faire pour mieux les protéger.

Responsable du contenu:

David Becker

Lorsque je crée du contenu en mots et en images, je suis inspiré par la vue d'ensemble et touché par les petits détails.

À propos de la personne
retour