To the top button

Kubilay Türkyilmaz

«Le football est le passe-temps le plus agréable du monde. Mais ce qui compte vraiment, c’est la solidarité avec les plus faibles.»

Cet engagement a commencé en 2000, lorsque Kubilay, alors attaquant de l’AC Bellinzone, a visité le village d’enfants de Morosolo près de Varèse en Italie, dans le cadre d’un partenariat entre SOS Villages d’enfants et la FIFA. Au cours d’un match avec les petits, «M. Türkyilmaz» a vite été rebaptisé «Kubi».

Kubilay Türkyilmaz

Cet engagement a commencé en 2000, lorsque Kubilay, alors attaquant de l’AC Bellinzone, a visité le village d’enfants de Morosolo près de Varèse en Italie, dans le cadre d’un partenariat entre SOS Villages d’enfants et la FIFA. Au cours d’un match avec les petits, «M. Türkyilmaz» a vite été rebaptisé «Kubi».