To the top button

SOS Villages d’Enfants Niger

Même si le Niger dispose de précieuses ressources comme l’uranium ou le pétrole, il fait partie des pays les plus sous-développés du monde. Le secteur agricole doit lutter: la surface agricole représente seulement 15% du Niger, pays pourtant trente fois plus grand que la Suisse. Des catastrophes naturelles récurrentes et une croissance démographique élevée sont les causes de crises alimentaires régulières.  Ce faisant, des millions d’hommes souffrent de famine.  A cela viennent s’ajouter les conditions sanitaires précaires, une éducation insuffisante, un taux élevé de cas de sida/VIH ainsi que la menace de la traite des êtres humains.

Plus de la moitié des habitants du Niger a moins de 14 ans et, comme bien souvent, ils représentent la catégorie de la population la plus vulnérable. Environ 40% des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent d’une insuffisance pondérale et de carences spécifiques. De nombreux enfants dont victimes de violences ou doivent subvenir aux besoins de leur famille. Ils déambulent dans les rues à la recherche d’un travail au lieu d’aller à l’école. Avec une moyenne de 7,6 enfants par femme, la population augmente plus que nulle part ailleurs. Dans cette société machiste, les femmes n’ont pratiquement pas le droit à la parole, elles sont sans défense et ne sont pas autorisées à prendre des décisions. Mariage forcé et mariage d’enfants font partie du quotidien. Un tiers de toutes les jeunes filles mineures est marié de force. Le premier village d’enfants SOS au Niger a été ouvert en 1993.

Notre action au Niger

Accompagnement et protection  
  • Programme de renforcement de la famille: Pour empêcher l’éclatement des familles, SOS Villages d’Enfants assure la prévention des familles en détresse en leur enseignant des compétences en éducation dans le domaine de la communication, de la santé et du droit.
  • Comités de protection de l’enfant: Des comités de protection de l’enfant sont créés dans les quartiers afin de garantir le respect des droits de l’enfant à long terme. Des victimes de cas d’abus sont soutenues en coopération avec les autorités de protection de l’enfant.
  • SOS Villages d’Enfants: A SOS Villages d’Enfants, les enfants sans soutien parental bénéficient d’une prise en charge familiale et d’un nouveau foyer.
Education  
  • Ecole passerelle: Grâce à des écoles passerelles, les enfants ayant abandonné l’école retrouvent une place dans le système scolaire public.
  • Infrastructure pour des écoles publiques: Les conditions d’enseignement dans les écoles publiques sont améliorées grâce à l’apport de matériel scolaire, de locaux et de livres.
  • Formation professionnelle pour les jeunes: L’accès aux qualifications professionnelles est ouvert aux jeunes. Ils peuvent faire un apprentissage notamment dans les domaines de la métallurgie, du textile, de la menuiserie ou de l’agriculture.
Santé  
  • Accès à l’eau potable: Construction de latrines et de systèmes hydrauliques
  • Formations au sujet de l’alimentation et de l’hygiène en collaboration avec les centres de santé
  • Groupes de soins de santé locaux
Aide aux revenus  

Groupes d’épargne et de crédit: Grâce à la création de groupes d’épargne et de crédit, les réseaux communautaires et l’accès aux moyens financiers sont renforcés. Les formations garantissent une bonne autonomie ainsi que la mise en place de mesures permettant d’avoir un revenu. Celles-ci améliorent sur le long terme la situation économique et permettent de subvenir aux besoins.

Photos du Niger

Notre efficacité

Grâce à l'école passerelle (année scolaire de réinsertion), j'ai cessé de travailler dans la rue et je peux compenser mon manque de connaissances. Ici, je peux récupérer le contenu d'apprentissage manquant et retourner à l'école normale après un an. J'aime vraiment apprendre. 

L’école au lieu du travail des enfants, Oumarou, Maradi

Dans le groupe d'épargne et de crédit, les familles reçoivent un soutien pour qu'elles puissent créer leur propre entreprise. Depuis mon arrivée, j'ai eu assez d'argent pour payer la nourriture et l'école de mes enfants.

Groupe d’épargne, Anama Djafarou, Niamey

Questions fréquentes

Quelle est la situation scolaire des enfants et adolescents au Niger?  

L’éducation est un droit universel pour chaque enfant. Malheureusement, les chiffres concernant l’accès à l’éducation et la qualité de l’enseignement au Niger sont édifiants. En zone rurale où vivent quatre cinquièmes de la population, le taux de scolarisation atteint seulement 70% et 80% dans les zones urbaines. Seule la moitié environ des enfants terminent le cycle de l’école primaire. Les raisons qui expliquent ce phénomène sont multiples: Premièrement, l’enseignement proposé n’est pas adapté aux enfants des familles de nomades et aux enfants souffrant d’un handicap. Deuxièmement, les conditions d’enseignement sont parfois très difficiles. Les cours sont souvent dispensés dans de simples cabanes et sont suspendus durant la saison des pluies. Par ailleurs, les écoles manquent de matériel pédagogique et de professeurs qualifiés. Troisièmement, de nombreux parents ne sont pas en mesure d’envoyer leurs enfants à l’école pour des raisons financières.

Quelles mesures prend SOS Villages d’Enfants contre le bas niveau de formation du Niger?  

Au cours de l’année 2017, 675 enfants de la ville de Maradi ont eu accès à l’éducation, notamment grâce à SOS Villages d’Enfants. Parmi nos mesures figurent les cours de soutien pour près de 500 enfants, la construction de salles de classe résistantes aux intempéries pouvant accueillir 82 enfants ou encore la formation de 100 enseignants. Le soutien financier de l’offre passerelle, qui prépare 42 enfants et adolescents à réintégrer l’école, en fait également partie.

Comment les collaborateurs de SOS Villages d’Enfants procèdent-ils pour éviter que les familles n’éclatent?  

Nous préservons les familles en détresse de la séparation et veillons, avec l’aide à l’indépendance financière, à ce que ces familles puissent à nouveau subvenir aux besoins de leurs enfants. Nous permettons aux parents d’offrir eux-mêmes des opportunités d’avenir à leurs enfants. Nous leur proposons notamment une aide aux revenus, des garderies d’enfants, des conseils et des ateliers.

Nous prenons des mesures pour soutenir les communes afin qu’elles puissent prendre en charge les familles et les enfants en détresse et mettre en place des structures sociales solides.

Qu’est-ce qu’un village d’enfants SOS?  

Dans les villages d’enfants SOS, les enfants qui ont perdu leurs parents, ou qui ne peuvent plus vivre avec eux, peuvent retrouver un foyer durable et une atmosphère familiale. Dans chaque village, cinq à dix filles et garçons de tous âges vivent avec une maman SOS dans une maison familiale. Dix à quinze familles SOS forment la communauté du village.

Les «quatre principes» − la maman SOS, les frères et sœurs, la maison familiale et le village d’enfants SOS − constituent la base et le cadre de notre méthode de travail au sein du village d’enfants. Au cœur de nos principes se trouve la maman, à savoir l’encadrement maternel.

Les autres pays où l’action de SOS Villages d’Enfants est prioritaire

Outre le Niger, nous concentrons notre action dans les pays suivants:

Par vos dons, vous apportez une aide directe et efficace. Votre contribution sera utilisée dans un village d’enfants pour subvenir aux besoins de ces derniers.

Faire un don maintenant

SOS Villages d’Enfants aide les enfants dans le monde entier

Ce qui est évident pour nous ne l’est pas pour de nombreux enfants à travers le monde: une enfance sans pauvreté, sans guerre et sans famine. L’éclatement des familles a des conséquences désastreuses pour les enfants et pour la société dans laquelle ils vivent. Ils sont privés de leurs droits aux soins les plus élémentaires, à la protection, à l’éducation et aux soins médicaux. Ces enfants souffrent de négligence, de la faim, et sont exposés à la violence et à l’exploitation. SOS Villages d’Enfants place son action sur tous ces aspects.

Notre aide pour les enfants en détresse

L’axe essentiel des projets de SOS Villages d’Enfants est le développement à long terme de chaque enfant (encadrement, protection, santé et éducation inclus), afin qu’il devienne un adulte capable de surmonter seul les défis de la vie. Afin d’y parvenir, nous créons les conditions nécessaires pour les enfants en détresse dans un cadre familial avec des relations de confiance et un accompagnement individuel apportés par un personnel spécialisé et dévoué.

La certification Zewo garantit aux donateurs l’utilisation transparente et efficace des fonds.