To the top button

28.02.2019 Actualités Programme d'aide Tous République centrafricaine Oubliés au coeur de l’Afrique

  • Catégories
  • Pays

La République centrafricaine n’est pas un pays dont on parle beaucoup. Située en plein coeur de l’Afrique, elle est déchirée par une guerre civile depuis 2012. SOS Villages d’Enfants est sur place et compte bien y rester malgré les conditions difficiles.

Dans la rubrique Conseils aux voyageurs de son site Internet, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) écrit: «Les voyages à destination de la République centrafricaine ainsi que les
séjours de tout genre dans ce pays sont déconseillés.» Si nous autres pouvons décider librement de nous rendre dans ce pays, la population sur place n’a en revanche pas le choix. Elle doit vivre dans des conditions difficiles et dangereuses. Depuis que la guerre a éclaté, près de 1,3 million de personnes sont en fuite. 2,2 millions de mères, de pères et d’enfants ont besoin d’aide humanitaire.

Les attaques mortelles et les enlèvements font partie du quotidien.

Pour sortir de la zone de crise, les réfugiés se cachent parfois pendant des semaines dans la nature afin de ne pas être découverts et attaqués. Leurs possibilités d’alimentation se limitent à
de l’herbe, des feuilles et de l’eau imbuvable. Lorsqu’ils parviennent à atteindre les structures des organisations humanitaires, leur état de santé est souvent inquiétant. La situation est particulièrement catastrophique pour les enfants. Sans compter qu’en République centrafricaine, le taux de mortalité des mères et des nourrissons ainsi
que le nombre de séropositifs sont extrêmement élevés. Dans ce pays, on ne peut pas se déplacer librement. Pour des raisons de sécurité, les collaborateurs de SOS Villages d’Enfants sont généralement eux aussi soumis à des contrôles constants. Ils sont constamment accompagnés lors de leurs déplacements en dehors des villages d’enfants SOS et ne doivent jamais se déplacer
seuls dans le pays, ce qui complique encore davantage leur travail. En République centrafricaine, SOS Villages d’Enfants s’occupe d’enfants qui ne bénéficient plus de la prise en charge parentale. Outre le village d’enfants classique, nous utilisons ici d’autres formes d’encadrement telles que les familles d’accueil. Nous soutenons les familles ainsi que les structures des communes et offrons aux orphelins ou aux enfants dont les familles sont menacées d’éclatement un cadre familier et leur donnons accès à l’éducation et aux soins médicaux de base. En cas de situation d’urgence, nous
apportons une aide humanitaire.

 

Le quotidien des familles malgré un grand danger.
© Peter Käser

 

Ces publications pourraient aussi vous intéresser.

 
19. juillet 2018

La crise fait peur

Après la mort de son père, Jéovanie a été abandonée par sa mère. Son seul parent, son …

Lire
 
22. novembre 2017

Des enfants luttent pour leurs droits fondamentaux.

En République centrafricaine, les enfants représentent une grande partie de la population: près de la moitié des Centrafricains …

Lire
 
21. novembre 2017

Violence et détresse à l’abri des regards.

31/08/2017 – Dans l’indifférence quasi générale, la crise en République centrafricaine prend des proportions dramatiques …

Lire