To the top button

Guerre : faites un don pour l’Ukraine

De nombreux enfants et leur famille sont touchés par le début soudain de la guerre en Ukraine. SOS Villages d’Enfants a immédiatement réagi en mettant en place un vaste programme d’aide d’urgence.

En Ukraine, des villages d’enfants SOS se trouvent dans les régions de Kiev et de Louhansk. SOS Villages d’Enfants Ukraine soutient en outre plusieurs programmes de renforcement de la famille et les familles d’accueil dans ces régions. Dans un premier temps, le programme d’aide d’urgence bénéficie à environ 15 000 personnes. Il est cependant adapté en permanence à la situation en cours et aux besoins.

11 août  

Ukraine

– Les besoins humanitaires en Ukraine continuent d’augmenter. Plus de 13 millions de personnes ont un besoin urgent de nourriture et d’aide dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène.

– Malgré la situation catastrophique du pays, SOS Ukraine poursuit ses efforts en faveur des personnes en détresse. De nouveaux centres SOS dans l’ouest de l’Ukraine et des équipes mobiles de soutien psychologique ont étendu leurs activités. Le programme de Kiev a renouvelé ses services sur le terrain et a lancé une aide à court terme pour les personnes déplacées et les familles touchées par la guerre. Au cours des quatre derniers mois, 46 nouveaux collaborateurs ont été recrutés.

28 juillet  

Suisse, Ukraine, pays voisins

– Vous pouvez lire ici le rapport intermédiaire sur nos activités en Ukraine, dans les pays voisins et avec tipiti en Suisse.

31 mai  

Suisse

– A partir du 6 juin, trois familles d’accueil avec 25 enfants et adolescents trouveront un foyer temporaire dans un ancien centre de rééducation à Gilly, dans le canton de Vaud. Les enfants et adolescents, âgés entre trois et 19 ans, sont originaires de Kharkiv, Marioupol et Soumy. Ils seront hébergés à Gilly, y habiteront tous ensemble en tant que familles nombreuses et recevront le nécessaire de la part de l’association tipiti et de ses bénévoles. Plus d’informations dans notre communiqué de presse.

3 mai  

Ukraine

– Selon les autorités militaires régionales et municipales de Kiev, 74 113 enfants vivant dans des institutions ont été réunis avec leurs parents ou représentants légaux depuis le début des hostilités.
– Au total, 6 465 enfants ont été évacués des institutions, dont 2 375 à l’intérieur de l’Ukraine et 4 090 à l’étranger. Parmi les enfants évacués, 3’338 ont le statut d’enfant sans parents ou d’enfant privé de soins parentaux.

5 avril  

Suisse

L‘association tipiti, soutenue par SOS Villages d’Enfants Suisse, a évacué 40 enfants orphelins, âgés de 4 mois à 18 ans, et leurs familles d’accueil ukrainiennes.Elle leur apporte de la sécurité en leur proposant un logement dans une ancienne maison de retraite à Rehetobel, dans le canton d’Appenzell (AR). Sept familles d’accueil de Marioupol, Poltava et Kherson ont été accompagnées en Suisse orientale et reçoivent l’aide nécessaire pour s’adapter le plus rapidement possible à leur nouvelle vie quotidienne. Cinquante autres enfants ukrainiens devraient trouver un foyer temporaire en Suisse romande dans les jours à venir. Des recherches pour un hébergement sont en cours.

29 mars  

Ukraine

Le travail de SOS Villages d’Enfants en Ukraine se concentre actuellement sur trois activités :

– Travail avec les familles et les enfants avec lesquels nous avons déjà travaillé par le passé. A Kiev, nous soutenons actuellement 3 familles d’accueil avec 21 enfants, et dans la région de Luhansk, 7 familles d’accueil avec 23 enfants.

Coopération avec des organisations partenaires que nous soutenons financièrement afin d’élargir le cercle des personnes auxquelles nous fournissons des biens de base tels que de la nourriture, de l’eau, des articles d’hygiène et des médicaments par le biais d’argent liquide et de bons.

– Coopération entre le personnel de SOS Villages d’Enfants et les services sociaux locaux afin d’aider les personnes sur place. Nous prévoyons d’aider les personnes déplacées à obtenir une aide sociale gouvernementale ainsi qu’un soutien psychologique et financier.

18 mars  

Europe

  • Actuellement, 756 Ukrainiens ayant fui leur pays se trouvent sous notre responsabilité dans toute l’Europe, dont 526 enfants et 230 adultes.
  • Au total, près de 2 millions de personnes sont désormais en fuite en Ukraine et 2,8 millions ont déjà quitté le pays.
  • On estime qu’au moins 12,5 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire, dont 3 millions d’enfants.
  • Déjà 5,7 millions d’enfants en âge scolaire ont dû abandonner l’école.
  • 500 000 enfants ont déjà besoin d’une aide alimentaire d’urgence.
15 mars  

Ukraine

  • Collaboration avec deux organisations partenaires locales, dans le cadre desquelles plus de 60 000 personnes ont reçu une aide alimentaire, des articles non alimentaires, de l’eau potable, des articles d’hygiène, une évacuation et des abris.
  • Environ 200 familles de nos programmes dans la région de Luhansk ont reçu une aide de base sous forme de nourriture, d’articles d’hygiène et d’eau par le biais de bons.

Pologne

  • L’évacuation des enfants des foyers ne se fait que sur la base d’accords réciproques entre les gouvernements ukrainien et polonais. Le gouvernement polonais a mis en place une base de données spéciale pour l’enregistrement et le suivi de tous les enfants issus de foyers qui arrivent en Pologne et y sont placés.
  • Le gouvernement polonais fournira un soutien supplémentaire aux mineurs non accompagnés à la frontière.
10 mars  

Ukraine

  • 549 morts et 957 blessés parmi la population civile, dont des enfants, sont signalés en Ukraine.
  • Selon les estimations, environ 12 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire
  • Plus de 2,3 millions de personnes ont déjà fui l’Ukraine.

Les enfants en détresse et leurs familles ont besoin de votre soutien.

Faire un don

Voici comment vos dons aident en Ukraine :

  • Transport Les enfants et les familles de nos projets sont évacués vers des zones sûres dans les pays voisins
  • Hébergement Prise en charge et protection d’enfants, d’adolescents et de familles réfugiés dans des logements loués
  • Approvisionnement Nourriture, articles d’hygiène, vêtements et couvertures pour aider les réfugiés en détresse
  • Santé Accès aux médicaments et aux médecins
  • Soutien psychosocial Conseils aux familles participant au programme, mais aussi aux collaboratrices et collaborateurs SOS ukrainiens pour gérer le stress, le choc et les expériences vécues

« Tout le monde doit savoir que nous vivons un enfer. »

Darya Kasyanova est responsable du développement des programmes de SOS Villages d’Enfants Ukraine depuis cinq ans et demi. Son mari n’a pas le droit de partir, c’est pourquoi la famille a décidé de rester en Ukraine. Elle sait où il est urgent d’agir : « Nous devons nous concentrer sur l’action humanitaire dans les zones où se trouvent la plupart des réfugiés en provenance des régions les plus touchées d’Ukraine. Nous continuerons à coordonner l’évacuation des familles d’accueil du pays vers des lieux plus sûrs. De plus, le soutien de nos collaborateurs et collaboratrices est décisif. Nous devons leur garantir un soutien psychologique pour qu’ils puissent continuer à travailler et à digérer ce qu’ils ont vécu. »

SOS Villages d'Enfants soutient l'Ukraine depuis 2003

SOS Villages d'Enfants fournit une aide à l'Ukraine depuis 2003

SOS Villages d’Enfants est active en Ukraine depuis 2003. En raison de la guerre, nous complétons déjà nos activités afin d’apporter un soutien spécifique dans cette situation d’urgence.

  • Renforcer les familles : Nous aidons les familles qui sont menacées d’effondrement. L’aide que nous apportons dépend des besoins de chaque famille, mais peut comprendre des conseils, un soutien social et matériel.
  • Prise en charge dans les familles : les enfants privés de soins parentaux trouvent un foyer aimant dans l’une des familles SOS. Les familles ont le statut juridique de familles d’accueil et reçoivent l’aide dont elles ont besoin de la part des villages d’enfants SOS. Nous proposons également un accueil à court terme pour les enfants en situation de crise. Les enfants restent chez nous (généralement moins de six mois) jusqu’à ce qu’ils puissent retourner dans leur famille ou passer à une autre forme de prise en charge familiale.
  • Aide d’urgence : nous soutenons aussi bien les familles qui vivent dans les zones de conflit que celles qui ont été déplacées à l’intérieur du pays. Nous offrons un soutien médical, éducatif et social. Les besoins en psychothérapie ont triplé après l’automne 2015. Malgré les conditions de travail dangereuses, nous avons continué à soutenir les familles de la région de Luhansk. Nous adaptons notre soutien en 2022 à la situation actuelle.
  • Soutien aux jeunes : Nous offrons aux jeunes un soutien et des conseils jusqu’à ce qu’ils soient en mesure de vivre de manière autonome.
  • Advocacy : SOS Villages d’Enfants travaille avec le gouvernement et d’autres organisations afin de promouvoir des réformes sociales qui améliorent les droits des enfants dans le pays.

Les Ukrainiens ont besoin de solidarité et de soutien.