Népal: Notre aide se poursuit

Depuis le grave tremblement de terre au Népal il y a trois ans, SOS Villages d’Enfants a apporté son aide à plus de 28 000 personnes de façon efficace et durable.

SOS Villages d’Enfants est active au Népal depuis 1972 et gère actuellement de nombreux programmes en dix endroits dans le pays. Cette présence depuis plusieurs décennies et les infrastructures opérationnelles ont permis d’apporter une aide d’urgence suite au tremblement de terre de 2015. En outre, nos collaborateurs locaux expérimentés connaissent bien les conditions sur place et disposent d’un bon réseau.

Zones de protection pour les enfants et aide humanitaire pour plus de 28 000 personnes
Grâce à de bons procédés de construction, les villages d’enfants SOS n’ont pas subi de dommages conséquents. Ainsi, nous avons pu accueillir rapidement davantage d’enfants, installer des tentes et monter des camps d’aide d’urgence. Nos collaborateurs ont approvisionné des dizaines de milliers de personnes en nourriture, en eau, en vêtements, en médicaments et autres biens. En parallèle, 25 zones de protection des enfants («child friendly spaces») ont accueilli et pris en charge jusqu’à 2000 enfants par jour. Cette aide a été précieuse non seulement pour les enfants, mais aussi pour les parents, qui ont ainsi pu se consacrer à la reconstruction de leurs maisons et de leurs existences.

L’aide suite au tremblement de terre en chiffres et en faits:

  • 28 300 personnes ont bénéficié d’une aide d’urgence efficace et durable.
  • 25 centres de protection des enfants pouvant accueillir chaque jour jusqu’à 2000 filles et garçons, et leur permettant de jouer, d’apprendre et simplement d’être un enfant dans un environnement protégé. Ces centres proposaient également un soutien psychologique et émotionnel.
  • 4800 enfants ont reçu des vêtements chauds durant les mois d’hiver.
  • 4300 enfants ont reçu des uniformes et du matériel scolaires, ainsi que des articles d’hygiène.
  • 1400 enfants ont bénéficié de cours de remplacement durant la période scolaire suivant le tremblement de terre.
  • SOS Villages d’Enfants a reconstruit trois écoles totalement détruites et participe à la rénovation/reconstruction de neuf autres écoles fortement endommagées.
  • 346 enfants ont pu, grâce au nouveau programme «Kinship Care» (prise en charge par des proches), être pris en charge par leurs frères et sœurs plus âgés, leurs tantes, leurs oncles ou leurs grands-parents. 53 orphelins qui s’étaient retrouvés sans famille suite au tremblement de terre ont été accueillis par les villages d’enfants SOS, dans lesquels ils ont pu établir leur nouveau foyer.

Le Népal est un pays prioritaire de la fondation SOS Villages d’Enfants Suisse
Trois des dix villages d’enfants SOS du pays (Pokhara, Gandaki, Itahari) sont financés directement par des dons en provenance de Suisse. Immédiatement après le tremblement de terre, SOS Villages d’Enfants a sollicité l’aide de la population suisse et est parvenue à rassembler plus de deux millions de francs de dons. Cette somme a permis de financer une partie des mesures d’urgence visant à reconstruire les écoles et les maisons détruites. Nous remercions du fond du cœur tous nos donateurs pour leur solidarité.

Image:

Ces publications pourraient aussi vous intéresser.

 
28. mai 2018

Réfugiés rohingyas

Avec l’arrivée de la saison de la mousson, pluies torrentielles, glissements de terrain …

Lire
 
22. mai 2018

l’indépendance grâce au SOS Villages d’Enfants

«Aujourd’hui, je suis une femme heureuse. Mes deux filles sont toute ma fierté. Nous vivons dans de …

Lire
 
17. mai 2018

41 000 cartes de Noël

«Il est important pour moi de donner», déclare Richard Juchler, propriétaire de la société Ackermannkarten …

Lire