To the top button

08.10.2020 Actualités Droits des enfants Programme d'aide Tous Mondial LES CAUSES DE LA SÉPARATION DES FAMILLES

  • Catégories
  • Région

Les raisons qui conduisent à la séparation des enfants de leur famille sont multiples et, malheureusement, peu de recherches ont été menées en la matière au niveau mondial. En coopération avec l’Université Brown, SOS Villages d’Enfants a donc lancé la première étude bibliographique au monde sur le sujet. Susan E. Short, professeure de sociologie et responsable de l’étude, explique de quoi il s’agit.

La professeure Susan Short de l’Université Brown

La professeure Susan Short de l’Université Brown

Comment est née l’idée de cette recherche?

L’année dernière, mes collègues et moi-même avons eu une conversation avec l’équipe de recherche de SOS Villages d’Enfants
International. Nous avons parlé des raisons pour lesquelles les enfants sont séparés de leur famille. Nous avons constaté qu’il existe de nombreuses études sur des groupes d’enfants spécifiques, mais très peu d’études qui se sont penchées sur la question au niveau mondial. SOS Villages d’Enfants a alors estimé que ces informations pouvaient leur être très utiles et nous sommes également arrivés à la conclusion que cela intéressait les scientifiques de ce domaine.

Qu’attendez-vous de l’analyse bibliographique?

Partout, les enfants sont menacés par la séparation. Les raisons de cette situation varient dans le monde entier et dépendent du contexte local. Notre examen des études soulignera ces différences. Nous attendons également de cette enquête qu’elle révèle non seulement ce que nous savons, mais surtout ce que nous ne savons pas. Elle mettra en évidence les lacunes et conduira à des questions que nous n’avons pas encore posées.

La pauvreté à elle seule est-elle un moteur qui cause la séparation de l’enfant et de sa famille?

C’est une question complexe car plusieurs raisons sont à l’origine de cette séparation. La manière dont nous interprétons ces raisons dépend de la perspective. Il existe certainement des raisons directes et des causes fondamentales. Par exemple, de nombreuses personnes perdent actuellement leur emploi en raison de la crise du coronavirus . Les familles touchées par la pauvreté, y compris les familles avec enfants, sont particulièrement vulnérables. De précédentes recherches nous ont appris que le soutien apporté à ces familles lorsque les enfants sont encore petits les aide immédiatement et favorise également la santé et le bien-être à long terme.

Les familles socialement isolées – celles qui n’ont pas de liens étroits avec d’autres familles ou leur communauté – courent-elles davantage de risques d’être séparées de leurs enfants?

Le lien social joue en tout cas un rôle majeur pour la santé et le bien-être des familles. Toutes les familles dépendent de la possibilité de se tourner vers d’autres personnes lorsque des difficultés inattendues surgissent, que ce soit pour des raisons économiques, de santé ou autres. De nombreux facteurs influencent le fait que les familles disposent ou non de ce type de filet de sécurité.

Certaines familles sont également en danger parce qu’elles estiment ne pas pouvoir compter sur le soutien de leur environnement social en cas de besoin ou parce que leur communauté ne leur apporte pas de soutien équitable. Dans de nombreux endroits, le statut juridique est crucial: Les parents immigrés qui se sont vu refuser un statut légal peuvent s’inquiéter d’une potentielle expulsion et hésiter à se faire soigner eux-mêmes ou leurs enfants. Ou encore être réticents ou incapables de demander à bénéficier des programmes sociaux qui viennent en aide aux familles à risque.

La pandémie de coronavirus a-t-elle augmenté le risque de séparation entre l’enfant et sa famille?

On ne peut pas encore en être sûr. Ce qui est certain: les familles sont très vulnérables dans la crise actuelle et les enfants sont particulièrement menacés. Si les masques, les tests, le soutien aux travailleurs de la santé et les efforts pour contenir la transmission et traiter la maladie sont essentiels, nous avons également besoin d’un soutien ciblé pour les familles et les enfants.

Davantage d’enfants sont exposés au risque de pauvreté en raison de la pandémie. Les familles peuvent avoir moins accès à la vaccination. Les parents et les autres membres de la famille pourraient perdre leur emploi ou tomber malades, avoir moins accès aux programmes de lutte contre la toxicomanie ou autres, ce qui affecterait les enfants. Les jeunes souffrent de l’isolement social, car les relations avec leurs pairs sont particulièrement importantes pour eux. Tous ces facteurs sont source de stress et rendent les familles encore plus vulnérables. Pour comprendre comment les familles et les enfants sont touchés et ce dont ils ont besoin, nous dépendons de cette recherche. Comment augmenter la résilience au milieu de ces défis? Le travail fourni par SOS Villages d’Enfants afin de renforcer la famille est particulièrement important en ce moment.

Quelle est l’importance du rôle des gouvernements et des sociétés civiles dans la réduction des risques de séparation des enfants?

Il est capital. Nous savons que le soutien à la santé et au bien-être des enfants a des effets positifs immédiats et durables. Les familles bénéficieront énormément du soutien du gouvernement et de la coopération avec la société civile. Nous devons fournir des preuves de l’impact des interventions et diriger les ressources vers les programmes qui soutiennent ce travail.

Responsable du contenu:

David Becker

Lorsque je crée du contenu en mots et en images, je suis inspiré par la vue d'ensemble et touché par les petits détails.

À propos de la personne
retour