Notre travail porte ses fruits.

SOS Villages d’Enfants Suisse poursuit de manière cohérente et avec succès son objectif consistant à offrir à tous les enfants la chaleur d’un foyer et la possibilité de décider eux-mêmes de leur avenir: en 2016, nous avons soutenu 84 150 enfants et adolescents dans le monde.

SOS Villages d’Enfants est très fière de pouvoir aider autant de personnes

18 984 bénéficiaires en Ethiopie (2016)

5775 bénéficiaires au Nicaragua (2016)

14 935 bénéficiaires au Niger (2016)

SOS Villages d’Enfants en Ethiopie

L’Ethiopie est le deuxième pays le plus densément peuplé sur le continent africain. En raison des sécheresses et de la famine récurrentes ainsi que des années de guerre civile, l’Ethiopie fait partie des pays les plus pauvres au monde. SOS Villages d’Enfants est présente dans le pays depuis plus de 30 ans et aide des centaines d’enfants grâce à ses foyers et programmes, notamment à Harar. Grâce au programme de renforcement de la famille mené à Harar, aucun enfant n’a été abandonné en 2016 et presque tous vont à l’école.

Découvrez-en plus sur notre blog: «Harar, un programme modèle»
Allegra classe scolastica con insegnante in un SOS Villaggi dei Bambini.

L’Ethiopie est le deuxième pays le plus densément peuplé sur le continent africain. En raison des sécheresses et de la famine récurrentes ainsi que des années de guerre civile, l’Ethiopie fait partie des pays les plus pauvres au monde. SOS Villages d’Enfants est présente dans le pays depuis plus de 30 ans et aide des centaines d’enfants grâce à ses foyers et programmes, notamment à Harar. Grâce au programme de renforcement de la famille mené à Harar, aucun enfant n’a été abandonné en 2016 et presque tous vont à l’école.

Découvrez-en plus sur notre blog: «Harar, un programme modèle»

SOS Villages d’Enfants au Nicaragua

Le Nicaragua se trouve dans une situation économique précaire, marquée par un fort taux de chômage et par la misère sociale et économique que cela implique. SOS Villages d’Enfants s’engage au Nicaragua depuis 1970. A l’heure actuelle, il existe au Nicaragua six villages d’enfants SOS, huit foyers de jeunes SOS, deux écoles SOS Hermann Gmeiner, un centre de formation professionnelle SOS et dix centres sociaux SOS. Les centres sociaux parviennent à offrir un soutien aux familles qui vivent près de ces structures dans la garde et l’éducation des enfants.

Découvrez-en plus sur notre blog: «De nouvelles méthodes pédagogiques»
Due ragazzini in un villaggio dei bambini SOS seduti per terra leggendo nel loro quaderno

Le Nicaragua se trouve dans une situation économique précaire, marquée par un fort taux de chômage et par la misère sociale et économique que cela implique. SOS Villages d’Enfants s’engage au Nicaragua depuis 1970. A l’heure actuelle, il existe au Nicaragua six villages d’enfants SOS, huit foyers de jeunes SOS, deux écoles SOS Hermann Gmeiner, un centre de formation professionnelle SOS et dix centres sociaux SOS. Les centres sociaux parviennent à offrir un soutien aux familles qui vivent près de ces structures dans la garde et l’éducation des enfants.

Découvrez-en plus sur notre blog: «De nouvelles méthodes pédagogiques»

SOS Villages d’Enfants au Niger

La population au Niger est l’une des plus pauvres au monde. Des centaines de milliers d’enfants vivent dans des conditions précaires marquées par la pauvreté. SOS Villages d’Enfants dispose dans le pays de trois villages d’enfants SOS, quatre foyers de jeunes SOS, trois jardins d’enfants SOS, trois écoles SOS Hermann Gmeiner, quatre centres sociaux SOS, deux centres médicaux SOS et un programme d’aide d’urgence SOS. L’«école passerelle», qui donne une seconde chance aux enfants et adolescents qui n’ont pas obtenu leur diplôme, connaît un grand succès.

Découvrez-en plus sur notre blog: «Ecole passerelle – Un avenir meilleur pour 675 jeunes»
Tre ragazze africane in un villaggio dei bambini SOS. 20 May 2017 - Diffa, Niger. Fatouma und Ihre Freunde beim Tee.

La population au Niger est l’une des plus pauvres au monde. Des centaines de milliers d’enfants vivent dans des conditions précaires marquées par la pauvreté. SOS Villages d’Enfants dispose dans le pays de trois villages d’enfants SOS, quatre foyers de jeunes SOS, trois jardins d’enfants SOS, trois écoles SOS Hermann Gmeiner, quatre centres sociaux SOS, deux centres médicaux SOS et un programme d’aide d’urgence SOS. L’«école passerelle», qui donne une seconde chance aux enfants et adolescents qui n’ont pas obtenu leur diplôme, connaît un grand succès.

Découvrez-en plus sur notre blog: «Ecole passerelle – Un avenir meilleur pour 675 jeunes»