To the top button

SOS Villages d’Enfants
République centrafricaine

La République centrafricaine est un des pays les plus pauvres d’Afrique avec un revenu de seulement 590 dollars US par an et par habitant. Depuis 2012, la corruption et la guerre civile ont freiné le progrès. Le pays dépend en grande partie des dons en provenance de l’étranger et de l’aide d’organisations non gouvernementales. En République centrafricaine, près de la moitié de la population a moins de 14 ans. Seulement 22% environ terminent le cycle de l’école primaire.

Outre le VIH/sida, la malaria est l’une des causes les plus courantes de mortalité infantile dans le pays. Des centaines de milliers d’enfants ont perdu leurs parents pendant la guerre civile, ont été recrutés comme enfants soldats ou ont été traumatisés par l’ampleur des actes de violence auxquels ils ont été exposés. Les récents combats n’ont fait qu’aggraver les problèmes existants qui menacent les enfants.

En janvier 2014, d’après les estimations de l’UNICEF, plus de 450 000 enfants sont touchés par les récents actes de violence et ont besoin d’assistance et de protection. 10 000 enfants sont recrutés de force par les rebelles et participent à la guerre civile sanglante.

Voici comment nous aidons

Accompagnement et protection  

A SOS Villages d’Enfants, les enfants sans soutien parental bénéficient d’une prise en charge familiale et d’un nouveau foyer.

Education  

Les enfants et les adolescents de SOS Villages d’Enfants ont accès à l’éducation de base. Nous stimulons leurs compétences professionnelles et sociales.

Santé  

Les enfants de SOS Villages d’Enfants ont accès aux soins médicaux de base.

Notre efficacité

C'était important pour moi d'avoir une perspective et l'occasion de le refaire seul. SOS Villages d'Enfants a non seulement aidé les enfants à se connecter à l'école pour un avenir autodéterminé, mais il m'a aussi aidé à reprendre confiance en moi. Aujourd'hui, je suis une femme d'affaires et fière de nous avoir libérés de la misère.

Renfort familial, Youma, mère de sept enfants

Même petite, je me sentais en sécurité dans ma nouvelle maison. Je n'avais plus à m'inquiéter ici. Aujourd'hui, je me sens en sécurité parce qu'il y a toujours quelqu'un pour prendre soin de nous ou pour intervenir lorsque le danger menace. À cause des combats acharnés, les soldats de la force de maintien de la paix de l'ONU protègent aussi notre voisinage. Cela signifie une sécurité supplémentaire.

SOS Villages d’Enfants Bangui, Jéovanie

Les autres pays où l’action de SOS Villages d’Enfants est prioritaire

Outre la République centrafricaine, nous concentrons notre action dans les pays suivants:

Questions fréquentes

Quelle est la situation politique actuelle en République centrafricaine?  

La situation de la République centrafricaine est instable et confuse. En décembre 2012, une grave crise a éclaté. Depuis le début de la guerre, près de 1,3 million de personnes sont en fuite. 2,2 millions de mères, de pères et d’enfants ont besoin d’aide humanitaire. Malgré la présence d’une mission de stabilisation de l’ONU (MINUSCA), les conflits violents se poursuivent entre les groupuscules ennemis et font de nombreuses victimes et blessés. Les organisations humanitaires sont également attaquées et leurs établissements pillés. Sans compter qu’en République centrafricaine, le taux de mortalité des mères et des nourrissons ainsi que le nombre de séropositifs sont extrêmement élevés. Dans ce pays, on ne peut pas se déplacer librement.

La crise a-t-elle une influence sur le travail de SOS Villages d’Enfants?  

Pour des raisons de sécurité, les collaborateurs de SOS Villages d’Enfants sont généralement eux aussi soumis à des contrôles constants. SOS Villages d’Enfants est l’une des rares organisations humanitaires encore présentes dans le pays. Nous sommes en République centrafricaine depuis 1990. Nous aidons actuellement des dizaines de milliers d’enfants et de familles en leur apportant notamment de la nourriture, une aide psychologique et médicale. SOS Villages d’Enfants s’engage pour la formation et aide les enfants qui ont perdu leurs parents dans des affrontements violents à retrouver une famille.

Urs Bernhard, responsable du programme de République centrafricaine, met en garde contre le risque de répéter les erreurs du passé. «Nous ne devons pas regarder passivement, nous devons dès maintenant éviter le pire. A long terme, nous devons combattre les véritables causes du conflit: la pauvreté et les inégalités sociales. Toutes les crises mondiales nous ont montré qu’il n’existe pas de solution rapide.»

Qu’est-ce qu’un village d’enfants SOS?  

Dans les villages d’enfants SOS, les enfants qui ont perdu leurs parents ou qui ne peuvent plus vivre avec eux, peuvent retrouver un foyer durable et une atmosphère familiale. Chaque village regroupe cinq à dix filles et garçons de tous âges, qui vivent avec une maman SOS dans une maison familiale. Dix à quinze familles SOS forment une communauté de villages.

Les «quatre principes» − la maman SOS, les frères et sœurs, la maison familiale et le village d’enfants SOS − constituent la base et le cadre de notre méthode de travail au sein du village d’enfants. Au cœur de nos principes se trouve la maman, à savoir l’encadrement maternel.

Comment les collaborateurs de SOS Villages d’Enfants procèdent-ils pour éviter que les familles n’éclatent?  

Nous préservons les familles en détresse de la séparation et veillons, avec l’aide à l’indépendance financière, à ce que ces familles puissent à nouveau subvenir aux besoins de leurs enfants. Nous permettons aux parents d’offrir eux-mêmes des opportunités d’avenir à leurs enfants. Nous leur proposons notamment une aide aux revenus, des garderies d’enfants, des conseils et des ateliers.

Nous prenons des mesures pour soutenir les communes afin qu’elles puissent prendre en charge les familles et les enfants en détresse et mettre en place des structures sociales solides.

Par vos dons, vous apportez une aide directe et efficace. Votre contribution sera utilisée dans un village d’enfants pour subvenir aux besoins de ces derniers.

Faire un don maintenant

SOS Villages d’Enfants aide les enfants dans le monde entier

Ce qui est évident pour nous ne l’est pas pour de nombreux enfants à travers le monde: une enfance sans pauvreté, sans guerre et sans famine. L’éclatement des familles a des conséquences désastreuses pour les enfants et pour la société dans laquelle ils vivent. Ils sont privés de leurs droits aux soins les plus élémentaires, à la protection, à l’éducation et aux soins médicaux. Ces enfants souffrent de négligence, de la faim, et sont exposés à la violence et à l’exploitation. SOS Villages d’Enfants place son action sur tous ces aspects.

Notre aide pour les enfants en détresse

L’axe essentiel des projets de SOS Village d’Enfants est le développement à long terme de chaque enfant (encadrement, protection, santé et éducation inclus), afin qu’il devienne un adulte capable de surmonter seul les défis de la vie. Afin d’y parvenir, nous créons les conditions nécessaires pour les enfants en détresse dans un cadre familial avec des relations de confiance et un accompagnement individuel apportés par un personnel spécialisé et dévoué.

La certification Zewo garantit aux donateurs l’utilisation transparente et efficace des fonds.

Informations sur SOS Villages d’Enfants Suisse

Nos succès en chiffres

En 2017, SOS Villages d’Enfants Suisse a généré 20,5 millions de francs pour des projets internationaux. Cette somme a permis d’améliorer les conditions de vie de 84 150 enfants et adolescents dans 130 pays.

Les succès
Zwei Mädchen lachen in die Kamera.

À propos

SOS Villages d’Enfants Suisse est une organisation indépendante qui fait partie de SOS Villages d’Enfants International. Elle a été créée en 1964 et son siège est situé à Berne.

En savoir plus
Zwei kleine Mädchen in der Schule.

Questions et réponses

Vous trouverez sur cette page les réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos de SOS Villages d’Enfants Suisse.

En savoir plus