La situation des enfants au Népal

Au Népal, environ 12,7 millions d'enfants ont moins de 18 ans.

Au Népal, environ 12,7 millions d'enfants ont moins de 18 ans. Au cours des décennies écoulées, le nombre d'enfants privés d'un encadrement parental, ou risquant de l'être, n'a cessé de progresser. Il existe différentes raisons à cela, dont l'agitation politique (les conflits armés en particulier), le taux élevé de la pauvreté et la propagation du virus du VIH/SIDA.
 
Selon une étude de l'Unicef, les enfants ayant un handicap, exposés à des violences et des abus au sein de leur famille, vivant dans la rue ou contraints au travail, font partie des catégories les plus exposées au Népal. La proportion d'enfants âgés de cinq à quatorze ans, qui sont obligés de travailler, est estimée à 34%. Ces enfants sont employés comme domestiques, sont victimes du commerce du sexe ou travaillent dans des carrières. Plus de la moitié des jeunes de moins de 18 ans sont mariés.
 
Le droit des enfants à l'instruction n'est pas suffisamment garanti dans le Népal d'aujourd'hui. Le taux de scolarisation, de l'ordre de 60% environ, demeure très faible et les interruptions de scolarité sont fréquentes. En conséquence, une forte proportion d'enfants n'a pas suivi les enseignements du cycle primaire. Le taux d'alphabétisation chez les adultes est toujours très bas. Seulement 69% des hommes et 42% des femmes savent lire et écrire.
 
Au Népal, la mortalité infantile chez les moins de cinq ans reste considérable. Les enfants bénéficient d'un accès très restreint aux soins de santé, notamment dans les familles indigentes qui vivent dans des régions rurales reculées. Les maladies diarrhéiques sont la première cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans.