L'action de SOS Villages d'Enfants en Ethiopie

SOS Villages d’Enfants intervient depuis plus de trente ans en Ethiopie où elle gère six villages d’enfants SOS. Un nouveau village d’enfants SOS est actuellement en construction à Jimma, celui de Harar est en cours de rénovation.

Les activités de SOS Villages d’Enfants en Ethiopie ont toujours été étroitement liées à la sécheresse. Lors de la catastrophe de 1974, le gouvernement avait lancé un appel à l’aide international pour des populations accablées. La détresse de nombreux orphelins et enfants abandonnés avait alors été mise au jour, ce qui avait incité SOS Villages d’Enfants à intervenir en Ethiopie. Depuis lors, SOS Villages d’Enfants a déployé plusieurs programmes d’aide d’urgence en faveur de populations très démunies, notamment lors des sécheresses et famines de 1985, 2000 et 2011. SOS Villages d’Enfants centre son action sur les enfants et les mères.

Une aide pour les orphelins du SIDA

En Ethiopie, les chiffres élevés du SIDA et du VIH sont une autre calamité. SOS Villages d’Enfants a donc entrepris de s’occuper de ces enfants dont les parents ont été emportés par le SIDA. Selon Aster Asfaw, directrice nationale, les villages d’enfants SOS d'Ethiopie ont majoritairement accueilli des orphelins du SIDA au cours des huit dernières années.
L’Ethiopie compte aujourd’hui six villages d’enfants SOS, qui sont situés dans la capitale Addis Abeba et les localité de Harar, Hawasse, Bahir Dar, Gode et Madalle. Un septième village d’enfants SOS est aujourd’hui en construction à Jimma.

Un renforcement de l'aide

Harar a le taux d'orphelins le plus élevé du pays, d’où l’attention particulière portée à cette localité. Un village d’enfants SOS y a été bâti voici plus de trente ans maintenant. Les années de fonctionnement et l’accueil de plusieurs générations d’enfants ont laissé des stigmates. Le village d’enfants SOS de Harar est déjà ancien et très délabré, la Fondation SOS Villages d’Enfants Suisse a donc résolu une rénovation complète du site.

Les programmes de SOS Villages d'Enfants en ethiopie

Parallèlement aux six villages d’enfants SOS, l'association est également présente en Ethiopie avec cinq foyers de jeunes SOS, six jardins d’enfants SOS, six écoles SOS Hermann Gmeiner, cinq centres de formation professionnelle SOS, huit centres sociaux SOS et quatre centres médicaux SOS. L’action de SOS Villages d’Enfants s’articule autour de quatre axes: la prise en charge, l’éducation, la santé et l’aide d’urgence. SOS Villages d’Enfants intervient dans tous ces domaines en Ethiopie.

Prise en charge

L'objectif prioritaire de SOS Villages d'Enfants est de procurer aux enfants un environnement familial où ils pourront grandir et recevoir l'amour, le respect et l’attention dont ils ont besoin.
  • 7 villages d'enfants SOS
  • 5 foyers de jeunes SOS
  • 10 programmes de renforcement de la famille
  • 4633 bénéficiaires

Education

En Ethiopie, SOS Villages d’Enfants collabore avec les communautés et les autorités pour développer les infrastructures d’éducation locales. Lorsque ces équipements font défaut, SOS Villages d’Enfants gère aussi des jardins d’enfants, des centres d’accueil de jour, des écoles, ainsi que des centres de formation professionnelle.
  • 7 jardins d'enfants SOS
  • 7 écoles SOS Hermann Gmeiner
  • 5 centres de formation professionnelle SOS
  • 5030 bénéficiaires

Santé

SOS Villages d’Enfants développe les systèmes de santé. En Ethiopie, l'association gère des centres médicaux SOS plus particulièrement spécialisés dans les soins aux femmes et aux enfants.
  • 5 centres médicaux SOS
  • 49'359 bénéficiaires 

Aide d'urgence

Dans les situations de guerre et de conflit, pendant et après des catastrophes naturelles, les enfants ont tout particulièrement besoin de protection et d'une prise en charge intensive. En Ethiopie, SOS Villages d’Enfants vient en aide à des enfants et des familles excessivement démunis.
  • 1 programme d'aide d'urgence
  • 10'000 bénéficiaires